100 ans après : La radio demeure une voix puissante pour le monde moderne

0:00

Le 13 février 2024 a marqué la 13ème édition de la Journée Mondiale de la Radio, célébrée à travers le monde.

Cette journée emblématique vise à rappeler la valeur inestimable de la radio dans nos vies, tout en soulignant son rôle crucial dans la diffusion de l’information, de l’éducation et du divertissement.

Ce jeudi 15 février 2024, l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI), en collaboration avec le Ministère de la Communication et le bureau UNESCO d’Abidjan, ont orchestré une série d’activités pour commémorer cet événement. Parmi ces initiatives, une table ronde de haut niveau sous le thème « Radio, un siècle d’information, de divertissement et d’éducation », ainsi que la reconnaissance des acteurs distingués en 2023. Cette cérémonie s’est tenue à la Maison de la Presse à Abidjan Plateau.

Malgré les nouvelles technologie la radio demeure

Malgré l’émergence des réseaux sociaux, la radio, vieille de 100 ans, continue de demeurer un outil fiable et accessible. Son attrait perdure à travers les décennies, offrant un accès instantané à l’information et un éventail de contenus, du divertissement à l’éducation, via divers formats tels que les podcasts et les sites web multimédias. La radio, bien qu’elle puisse être manipulée à des fins de propagande, demeure un vecteur essentiel de sensibilisation aux valeurs de paix, d’éducation et d’information. En effet, elle joue un rôle tripartite en informant, éduquant et divertissant simultanément, influençant ainsi l’opinion publique et contribuant aux processus décisionnels nationaux et internationaux. La Journée Mondiale de la Radio 2024 vise à démontrer que, même après un siècle, la radio reste un média majeur favorisant le développement et la cohésion sociale.

« La radio, même après 60 ans et même 100 ans plus tard, garde toute sa puissance. »

Pour Eric GOHOU, président de l’URPCI, « La radio, à travers ce thème si évocateur, résonne profondément avec notre pays, la Côte d’Ivoire. En effet, la radio en Côte d’Ivoire représente bien plus que de simples ondes sonores. Elle incarne 63 ans d’information, de divertissement et d’éducation, et nous invite à partager une expérience collective unique. Ainsi, la table-ronde qui se tient aujourd’hui est une occasion précieuse de réfléchir au rôle crucial que joue la radio dans nos vies. », a-t-il indiqué lors de son allocution.

Oumar DIOP, représentant de l’UNESCO à Abidjan, a salué l’URPCI et a indiqué que le sport, tout comme la radio, a le pouvoir unique de rassembler les nations, de transcender les barrières culturelles et de promouvoir des valeurs telles que la solidarité, le respect, et la tolérance. Il a également salué les efforts du gouvernement ivoirien pour la promotion et le développement des médias.

Quant à la représentante du ministre de la communication, Mme Agnès Kraidy, conseillère Technique, au nom du ministre, a indiqué que la radio, même après 60 ans et même 100 ans plus tard, garde toute sa puissance. Lors de son allocution inaugurale, elle a laissé entendre que la radio a su s’adapter aux évolutions technologiques, qu’elle s’écoute aujourd’hui en ligne et est devenue maintenant audiovisuelle.

Les objectifs cet événement

Les objectifs spécifiques de cet événement incluent la diffusion des messages gouvernementaux et de l’UNESCO, l’organisation d’une table ronde avec des experts, et l’implication active des jeunes dans le domaine radiophonique. L’URPCI s’engage à coordonner ces activités, enregistrant et diffusant les messages officiels, mobilisant les radios locales et organisant des échanges constructifs pour assurer le succès de cette journée mémorable.

En résumé, la Journée Mondiale de la Radio 2024 célèbre un siècle d’influence et d’importance de ce média intemporel, soulignant son rôle indéniable dans la construction d’un monde informé, éduqué et divertissant pour les générations présentes et futures.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks