110e Conférence internationale du Travail : Le DG de l’OIT se dit satisfait  à la fin de la conférence internationale sur le travail

0:00

La Conférence internationale du Travail se termine sur une “remarquable moisson de réalisations” ce sont là les propos du directeur général de l’organisation internationale du travail (OIT).

Dans un communiqué de presse

Le directeur général de l’organisation internationale du travail (OIT), Guy Ryder, a déclaré son satisfécit lors de la clôture de Conférence internationale sur le travail (CIT), à Genève en Suisse, que cette session de formation s’est achevée, samedi 11 mai 2022, sur une « remarquable moisson de réalisations », avec des progrès importants réalisés.

Cette session de formation s’est achevée, ce samedi 11 mai 2022, sur une « remarquable moisson de réalisations

Dans un communiqué de presse, lundi 13 juin 2022, le directeur général a indiqué que ces progrès concernent « la recommandation sur un cadre pour des apprentissages de qualité, ainsi que les discussions fructueuses sur la politique de l’emploi, l’économie sociale et solidaire et le travail dans les pays les moins avancés ».

 Guy Ryder, a qualifié cette conférence qui s’est tenue du 27 mai au 11 juin, « d’importante et productive » tout en soulignant que, « la décision d’élever un environnement de travail sûr et sain au rang de principe et de droit fondamentaux au travail était historique ».

Les propos du DG OIT

Pour  Guy Ryder en s’exprimant sur le rapport, la situation des travailleurs dans les Territoires arabes occupés, il a invité les participants à un effort renouvelé pour mobiliser des ressources afin d’intensifier le soutien, notamment à la « Stratégie nationale pour l’emploi ».

J’ai reçu des témoignages alarmants, voire déchirants, de la situation de personnes dont la vie, les moyens de subsistance et la liberté sont en jeu

 Par contre, il s’est inquiété « des témoignages alarmants » lors de la séance plénière de clôture.« J’ai reçu des témoignages alarmants, voire déchirants, de la situation de personnes dont la vie, les moyens de subsistance et la liberté sont en jeu, et c’est (…) dans le Comité des normes que réside notre capacité à leur venir en aide », a indiqué le DG de l’OIT.

Quant au  président de la conférence, Claudio Moroni, il a fait savoir que les délégués avaient élargi les horizons de leur travail avec la discussion sur le travail décent, l’économie sociale et solidaire. Il a également ajouté que les délégués, en travaillant ensemble, ont réussi à renforcer le cadre des principes et droits fondamentaux au travail en y incluant la santé et la sécurité au travail.

Il Il faut souligner que près de 4 000 délégués, représentant des gouvernements, des organisations de travailleurs et d’employeurs de 177 États membres de l’OIT, ont participé à cette 110ᵉ CIT.

L

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks