1ère édition de la Semaine Culturelle du Dozoya en Côte d’Ivoire : Le Dozoba Dosso Sorry lance officiellement les activités

0:00

Le 17 mai 2024, la Fédération Nationale des Confréries Dozos de Côte d’Ivoire (FENACODOCI) a lancé la première édition de la Semaine du Dozoya à la Maison de la Presse dans la commune du Plateau.

Les activités qui meubleront la semaine culture du dozoya

Cette semaine culturelle se déroulera du 22 au 30 juin 2024 dans le district du Woraba. Cet événement majeur est l’initiative de l’ensemble des confréries Dozos de la Côte d’Ivoire. Son objectif est de faire découvrir le patrimoine dozo et de mettre en lumière les différentes cultures des Districts du dozo. La Semaine du Dozoya sera animée par une foire commerciale présentant des produits thérapeutiques et des consultations diverses, des conférences, ainsi que des danses folkloriques et des démonstrations d’ordre mystique.

“C’est une occasion de montrer au grand public ce que nous faisons dans la vie”

Au nom de la ministre de la culture et de la francophonie, le sous-directeur des logistiques, M. Brou Kouamé, a souligné que le dozoya fait partie du patrimoine culturel de notre pays. Le ministère de la culture est présent pour honorer cette partie de la culture ivoirienne. “Au nom de la madame la ministre de la culture, nous sommes là pour vous dire que le dozoya est un patrimoine qui est très important pour nous. Nous venons là pour vous féliciter”, a déclaré le représentant de la ministre de la culture.

L’organisation de la Semaine Culturelle du Dozoya en Côte d’Ivoire revêt une grande importance pour la FENACODOCI et pour l’État. Elle implique la mobilisation des ressources, la mise en place d’infrastructures culturelles, l’assainissement, ainsi que des moyens humains, matériels et financiers.

L’appel du président

Le Président des Dozos ivoiriens et de la FENOCODOCI a exprimé sa vision de la Semaine du Dozoya : “J’exhorte tous les Dozos, qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs, à venir massivement à ce lancement. Nous, les Dozos, n’avons pas de frontières. Que tu viennes du nord, du sud, de l’est, de l’ouest ou du centre, nous sommes tous une famille. C’est une occasion de montrer au grand public ce que nous faisons dans la vie”, a déclaré le Dozoba Dosso Sorry.

De manière spécifique, cette initiative vise à recenser toutes les confréries de dozos sur l’ensemble du territoire ivoirien, afin de créer une plateforme de sauvegarde et de valorisation du patrimoine. Elle permettra également d’identifier les différentes techniques sacrées présentes dans le patrimoine culturel dozo.

 

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks