20ème anniversaire de l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique et des Diasporas Africaines (ASCAD), le Vice-Président de la République préside la cérémonie

0:00

Le Vice-Président de la République, Monsieur Tiémoko Meyliet Koné, a présidé la cérémonie officielle, le jeudi 29 février 2024, à l’espace Latrille Events à Abidjan Deux-Plateaux. : Le Vice-président, Tiémoko Koné, a présidé la cérémonie officielle célébrant les 20 ans de l’ASCAD.

Cette cérémonie officielle marquant le 20ème anniversaire de l’Académie des Sciences, des Arts, des Cultures d’Afrique, et les diasporas africaines (ASCAD). Les festivités du 20ème anniversaire de la société savante ASCAD, comprenant des conférences, des expositions et une soirée artistique, se sont déroulées sous l’égide du Chef de l’Etat, S.E.M. Alassane Ouattara, qui est également le protecteur de l’ASCAD.

La thématique

La cérémonie officielle a été marquée par la conférence inaugurale prononcée par le Vice-Président de la République sur le thème « Éducation, formation et emploi en Côte d’Ivoire ». L’audience comprenait 50 membres de l’ASCAD, des présidents des institutions de la République et des responsables gouvernementaux.

« Le problème du chômage des jeunes de moins de 35 ans, qui constituent 75% de la population ivoirienne »

Dans son évaluation de l’éducation et de la formation, le vice-président de la République a souligné la tendance à la baisse des investissements dans ces secteurs. Le taux d’investissement est passé de 30% du PIB dans les années 1980 à 9% en 2011, avant d’augmenter progressivement sous le Président Alassane OUATTARA, pour atteindre 27% en 2023. Il a noté que cette augmentation des investissements a abouti à des réalisations significatives telles que la construction de 44 247 salles de classe. Dans les écoles maternelles et primaires, la construction de 522 écoles secondaires, portant leur nombre total à 797 à fin 2023, la création d’universités et d’établissements publics d’enseignement supérieur passant de 5 à 11, et la réforme de l’enseignement supérieur avec la mise en œuvre du système Licence-Master-Doctorat (LMD).

Il a ensuite souligné que malgré ces acquis, notamment la création d’universités thématiques visant à mieux répondre aux besoins des secteurs productifs de l’économie ivoirienne et à améliorer l’employabilité des étudiants formés, la Côte d’Ivoire reste toujours confrontée au besoin. Persistant d’harmoniser les programmes académiques. Aux exigences du marché du travail et de la professionnalisation. Il a souligné l’importance de se concentrer sur la triade éducation-formation-emploi, afin que le problème du chômage des jeunes de moins de 35 ans, qui constituent 75% de la population ivoirienne, ne s’aggrave pas et ne les pousse davantage vers l’émigration.

Pour l’avenir, le Vice-Président de la République a mis en avant la nouvelle vision de l’éducation-formation du Chef de l’Etat, qui se concrétise à travers des plans stratégiques tels que « Côte d’Ivoire 2030 », le « Plan National de Développement » et le « Plan Sectoriel de Développement ». “Plan d’Education 2016-2025”, avec des programmes concrets comme “l’Ecole de la Deuxième Chance” et “l’Académie des Talents” pilotés par le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, dont il a jugé les premiers résultats prometteurs.

Les nouveaux défis

Au terme, le vice-président de la République a salué les universitaires qui se sont engagés à intégrer les nouveaux défis tels que la mondialisation, la révolution numérique, les maladies émergentes et à mettre l’accent sur la recherche scientifique dans l’éducation et la formation des jeunes. Il a exprimé son espoir que le 20ème anniversaire de l’ASCAD marque le début d’une nouvelle ère de découvertes, d’innovations et de prospérité à travers le développement continu des connaissances au profit de l’éducation et de la formation pour de meilleures opportunités d’emploi en Côte d’Ivoire.

Le professeur Antoine Asseypo HAUHOUOT, président de l’ASCAD, a fait écho aux sentiments du vice-président en désincarné qu’il est temps pour eux de s’engager pleinement dans la connaissance, la création et l’innovation pour contribuer à la transformation structurelle du pays. Il a souligné que l’ASCAD travaillera désormais en étroite collaboration avec des ingénieurs pour générer des idées et explorer de nouveaux domaines tels que l’intelligence artificielle, l’informatique quantique, le stockage d’énergie et les neurosciences.

Le Professeur HAUHOUOT ainsi que le Secrétaire Général du Comité Scientifique de célébration des 20 ans de l’ASCAD, le Professeur OURAGA Obou, ont rendu hommage au Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, comme Protecteur de cette académie créée en 2003 à l’initiative de feu Professeur Harris MEMEL-FOTÊ.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks