2ème édition du festival international du saint Coran et Hadith : Les vainqueurs de la finale du concours de mémorisation connus

0:00

La 2ème édition du festival international du saint Coran et Hadith s’est clôturée avec la finale du concours de la mémorisation intégrale du saint Coran le samedi 18 mai 2024 à la mosquée libanaise à Marcory, en présence de plusieurs autorités de la communauté shiite.

Pendant près de six (6) mois, la représentation de l’université Al Moustapha en Côte d’Ivoire, en partenariat avec l’association Al Ghadir, a organisé cette seconde édition du festival. 200 candidats issus de 17 écoles coraniques, venant de sept (7) pays, se sont affrontés dans les épreuves de la mémorisation intégrale du saint Coran et de la lecture psalmodiée du saint Coran. Lors de la finale, seulement neuf (9) candidats ont concouru pour la mémorisation intégrale du saint Coran. Sow Mamadou Hady de la Côte d’Ivoire a été l’heureux gagnant de cette catégorie, suivi de Dukoure Mohamed de la Gambie et de Daode Haïdar du Mali.

Quant à la lecture psalmodiée du saint Coran, six (6) compétiteurs étaient en lice. La vainqueur de cette catégorie est Mariam Sarenia de la Côte d’Ivoire. Sow Oumar de la Côte d’Ivoire et Diallo Achime de la Côte d’Ivoire ont respectivement occupé la deuxième et la troisième place.

Le président du Comité d’organisation, Cheick Mohamed Diarra, également chargé des affaires extérieures de l’Université Al Moustapha, a souligné que ce festival et ce concours ont pour objectif de propager « la science coranique ». Il a expliqué : « À travers ce festival, on veut  « faire connaître le Prophète de l’Islam et sa noble famille que la paix de Dieu et la grâce divine soient sur eux.” aux gens et aux musulmans. »

Le Coran, le guide

Lors de cette cérémonie, le président de l’université internationale Al Moustapha de Côte, le Dr. Cheick Mohammad Reza Aghayé, a exhorté l’assemblée à faire du saint Coran son guide permanent. Il a invité chacun à rester en relation avec le saint Coran et à travailler constamment avec lui. Le Dr. Drame Aboubacar, secrétaire général du comité scientifique du festival international du noble Coran et des hadiths, était également présent.

Enfin, Son Éminence Cheick Khayroudine Charif, imam et guide spirituel de l’association Alghadir, a souligné que « le saint Coran inclut de manière exhaustive les principes de la guidance et contient les plus grandes approches divines permettant d’atteindre le bonheur. Il ne s’adresse pas à une secte mais à l’ensemble des humains… » Il a ajouté que « lire, mémoriser et comprendre le Coran est l’un des actes d’adoration que Dieu a ordonné. Nous demandons à Dieu de nous aider à le faire ».

Ana KOUADIO

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks