Accès à l’eau potable : le ministre Bouaké Fofana soulage 25 000 ménages à Attécoubé

0:00

Cinq sous quartiers de la commune d’Attécoubé ont été branché au réseau d’eau potable lors d’une cérémonie présidé par le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement Bouaké Fofana ce vendredi 23 décembre 2022.

Dans le cadre du projet d’amélioration de performance technique et financière de service d’eau (Aptf), le ministre de l’Hydraulique et de l’assaisonnement Bouaké Fofana a procédé au branchement au service d’eau potable de la Sodeci de 25 000 ménages dans la commune d’Attécoubé précisément dans cinq sous quartiers. Et ce, en présence des responsabilités de la municipalité et des populations elles-mêmes.

Une subvention de l’État

Le ministre a rappelé que cette initiative est << un projet du programme social du gouvernement qui vise à donner l’accès de l’eau aux populations les plus vulnérables. Et dans ce cadre là, le gouvernement a fait de gros efforts pour faciliter aux ménages le branchement >>. En effet, l’abonnement pour cette opération qui a sa phase 1, est subventionné par l’Etat de Côte d’Ivoire.

<< Le prix normal d’un branchement à la Sodeci est de 167 000 frcfa. Et ce montant devient un frein pour beaucoup de ménages. Le gouvernement dans le cadre du programme social a donc décidé d’offrir un branchement subventionné à 2500 personnes. Et ces branchements au lieu de 167 000frcfa, les populations paieront seulement 10.000frcfa. cela veut dire que le gouvernement fait un don de subvention de 157.000 frcfa pour chaque personne abonnée dan le cas de ce programme >> a annoncé le ministre de l’Hydraulique et de l’assainissement avant d’ajouter que dans la phase 2 << nous allons progressivement vous donner de l’eau pour rendre l’accès à l’eau potable aux populations les plus vulnérables >>.

Les enjeux de cette action gouvernementale

Il fait savoir aux populations le triple enjeu d’une telle action gouvernementale. Bouaké Fofana a laissé entendre qu’en agissant ainsi, la population gagne en économie et en qualité de la santé.

<< nous allons progressivement vous donner de l’eau pour rendre l’accès à l’eau potable aux populations les plus vulnérables >>

<< C’est important aussi parce que c’est aussi des enjeux de santé publique et même des enjeux financiers. Ces populations tant qu’elles ne sont pas abonnées à l’eau potable, elle l’achète chez des revendeurs et deux ou trois fois plus chères que le coût de notre cube d’eau qui vient du robinet. De ce point de vue là, nous soulageons la population. L’eau achetée chez les revendeurs peut être contaminée. Parce qu’elle est recueillie dans des bidons, des ustensiles et ce n’est pas de l’eau qui est forcément de bonne qualité. Cette eau, chez beaucoup de revendeurs, n’est pas obtenue de façon légale par fraude sur les installations de la Sodeci. Nous faisons d’une pierre deux coups. Nous luttons contre la fraude, nous améliorons l’enveloppe financier de l’eau, l’eau revient moins chères au consommateur, elle arrive propre et c’est bon pour la santé >> a expliqué le ministre Bouaké Fofana.

Les efforts des populations

Représentant le maire de la commune d’Attécoubé Danho Paulin, le premier conseiller municipal Toh Alphonse a saluer cette initiative. Pour lui, elle vient à point nommé comme un cadeau de Noël offert aux populations de sa localité.

Intervenant au nom des habitants des sous quartiers bénéficiaires, l’Imam Diaby Almamy a non seulement remercié l’Etat pour ce branchement mais fait des doléances à l’endroit du ministre. Il a relevé que d’autres sous quartiers demeurent dans ce problème d’adduction en eaux potables. Il a aussi demandé au ministre du matriel pour assainir leur environnement immédiat. << On souffre dans la commune d’Attécoubé du manque d’eaux potable >> a-t-il fait remarquer.

Il a par la suite ajouté qu’avec l’aide de l’ONG nouvelle vision contre la pauvreté plusieurs actions en faveur des populations ont été menées. Elle a remis 900 kits cie et 800 kits Sodeci. Elle a aussi aidé certaines populations de Sinfra et à Lakota en matière d’eau potable.

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks