Agboville/Cacaoculture : La Première Dame initie une campagne de sensibilisation pour un Noël sans travail des enfants

0:00

Le mardi 12 décembre et le mercredi 13 décembre 2023, des centaines de producteurs agricoles des villages de Wahin et Ehoueguié, situés dans le département d’Agboville, ont été l’objet d’une campagne de sensibilisation majeure sur la lutte contre le travail des enfants.

Cette initiative, portée par la Première Dame, Madame Dominique Ouattara, Présidente du Comité National de Surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS), en partenariat avec le Comité interministériel de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CIM), le Conseil du Café-Cacao, ainsi que les partenaires Cargill et la Fondation Internationale Cocoa Initiative (ICI), vise à protéger les enfants de la traite, de l’exploitation et du travail pendant les périodes festives.

Le thème de la campagne, “Noël sans travail des enfants : protégeons les enfants des travaux dangereux dans la cacaoculture”, souligne l’importance de prévenir l’implication des enfants dans des travaux dangereux, particulièrement pendant les vacances de fin d’année. La campagne a été déployée dans le département d’Agboville, où les producteurs de café-cacao ont été sensibilisés sur les risques potentiels pour les enfants impliqués dans la production de cacao.

La Première Dame a dépêché une délégation conduite par M. Amany Michel Konan, consultant national en charge de la lutte contre le travail des enfants à son cabinet, pour expliquer aux populations que cette campagne fait suite aux conclusions d’une enquête réalisée en 2018-2019 par Norc de l’Université de Chicago. Ce rapport a révélé que 790 647 enfants étaient impliqués dans la production de cacao en Côte d’Ivoire, soulignant la nécessité de maintenir la vigilance des producteurs, des autorités locales et des parents d’élèves.

Lors des interventions dans les villages de Wahin et Ehoueguié, la délégation a souligné que les enfants peuvent accompagner leurs parents au champ les jours où il n’y a pas école, mais ils ne doivent pas être exposés à des travaux dangereux. Le sous-préfet de Loviguié et le sous-préfet central d’Agboville ont salué le leadership de la Première Dame dans la lutte contre le travail des enfants, appelant à la création d’une Côte d’Ivoire où les enfants jouissent pleinement de leurs droits.

Les représentants de la Fondation ICI, du CIM, de Cargill Afrique et du Conseil du Café-Cacao ont assuré de leur engagement à accompagner la Première Dame dans cette lutte. Les chefs de village ont exprimé leur reconnaissance envers Madame Dominique Ouattara pour ses actions en faveur du monde paysan et rural, s’engageant à poursuivre la sensibilisation sur le terrain. Les parents d’élèves ont également remercié l’épouse du président de la République Alassane Ouattara pour les initiatives en faveur de l’éducation de leurs enfants.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks