Amélioration de la circulation : le poste à péage d’Attinguié fonctionnel

0:00

Ce vendredi 12 janvier 2024, le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Koffi Kouakou a ouvert à la circulation le poste à péage d’Attinguié.

Le poste à péage d’Attinguié, localité située à 27 km d’Abidjan est désormais ouvert à la circulation. Le ministre l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Koffi Kouakou s’y est rendu pour procéder à son ouverture officielle.

8 voies en plus

De huit (8) voies, cette route est passée désormais à seize (16) voies. Ainsi, la fluidité de la circulation sera de mise vue le nombre grandissant de véhicules.

Pour le ministre Amédé Koffi Kouakou, la nécessité d’agrandir cette voie s’imposait. << C’est en 2014 que ce premier poste de paysage a été ouvert avec huit(8) voies donc il y avait huit passages. Vous voyez que les weekends, on avait très souvent des longues files d’attente parce qu’il n’y avait pas suffisamment de postes. Et, il était donc apparu nécessaire d’agrandir ce poste. Aujourd’hui, nous sommes passés à 16, c’est à dire qu’on a quasiment doublé. En 2014, on avait huit mille (8000) véhicules qui passaient par jour. Mais aujourd’hui on est entre treize ou quatorze mille (13 ou 14 000). Le nombre de véhicules a considérablement augmenté. Il fallait donc améliorer le confort des usagers >>, a-t-il déclaré.

Un travail sur tous les fronts

Il explique par ailleurs que le gouvernement << travaille sur la route et on travaille sur les postes de péages. Et tout ça, pour l’amélioration des conditions de circulation de nos compatriotes >>. Après trois (3) mois de travaux intenses, le ministre Amédé Koffi Kouakou souligné qu’il était nécessaire de terminer ces travaux l’aube de Coupe d’Afrique des nations (Can) 2023 organisée par la Côte d’Ivoire.

<< Il fallait qu’on le finisse avant quand même la Can. On sait qu’il y beaucoup de compatriotes vont passer par ici pour aller à Bouaké, à Yamoussoukro, à Korhogo…Il ne fallait pas qu’il y ait de longues files d’attente >>, a-t-il ajouté en rappelant que << l’ouverture de ce poste vient se rajouter à tout ce que le premier ministre a ouvert à la circulation cette semaine >>.
A cette occasion, le ministre a également confié à la presse où vont les fonds collectés à chaque péage.

<< Entre gesco et le pk 41, la route a été entièrement réhabilitée. L’argent, on l’a pris où ? C’est une partie de ce que les gens paient. Quand vous partez sur l’autoroute, vous voyez qu’il y a des tracteurs qui sont en train de nettoyer les herbes, quand vous tombez en panne et qu’il y a des dépanneuses pour vous assister, L’argent sert à ça >>, a-t-il relevé en faisant remarquer que << les routes qui ne sont pas à péage ne pas très bien entretenues comme ici. Donc l’argent sert à quelque chose. C’est pour le confort de nos compatriotes >>.
Il a aussi fait cas de certains travaux qui restent à réaliser pour un trajet impeccable jusqu’à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire.
<< Il reste simplement un bout. Entre le carrefour pour aller à N’zianouan et Agboville, la route est encore dégradée. Mais assez rapidement, madame le Dg et le président prendre des dispositions pour ce qui a été fait entre Gesci et le Pk 41 puisse aussi être fait là bas pour que entre Abidjan et Yamoussoukro, l’autoroute soit propre comme entre Yamoussoukro et Bouaké >> a dévoilé.

Brice ZADI

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks