Anyama : un important lot de boissons alcoolisées contrefaits saisi par la gendarmerie nationale, plusieurs individus arrêtés 

0:00

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et les trafics divers, les éléments de l’Escadron commando d’ABOBO et de la Brigade d’Anyama, exploitant un renseignement, ont effectué dans la nuit du mercredi 8 février 2023, une descente au quartier Belleville de la commune d’Anyama, où ils ont démantelé une usine clandestine de fabrication de boissons alcoolisées frelatées.

Une usine de fabrication d’alcool contrefait démantelée

Au cours de cette opération, les éléments de la maréchaussée ont procédé à la saisie d’un important lot de boissons prohibées, une usine de fabrication d’alcool contrefait est démantelée à Anyama. ” Comment une commune peuplée, où ce n’est pas une zone industrielle peut-elle abriter de tels installations aux vues et au su de tous. Il faut souligner qu’au cours de cette opération, les éléments de la maréchaussée ont procédé à la saisie d’un important lot de boissons prohibées, composé de

L’interpellation de sept (07) individus dont les auditions permettront certainement de remonter la filière de contrefaçon

composé de : 59 cartons de bouteilles pleines, 67 cartons de bouteilles vides, 03 fûts d’alcool frelaté, 134 bouteilles pleines de type « Mangoustan », 05 bidons de 20 litres d’alcool frelaté, 124 bouteilles pleines non identifiées, 68 bouteilles de type « Rayal Storck Gin », 33 bouteilles de type « Captain’s Rhum », 12 bouteilles de type « Calao », 05 bouteilles de type « Lord Drink Gin », 15 bouteilles de type « Hemke », 05 bouteilles de 10 litres d’alcool frelaté et des emballages et étiquettes de plusieurs marques de spiritueux bien connus.

Les gendarmes ont également procédé à l’interpellation de sept (07) individus dont les auditions permettront certainement de remonter la filière de contrefaçon dont on peut aisément deviner les conséquences sur la santé publique.

La Gendarmerie Nationale a en outre alerté le ministère du Commerce qui a dépêché une équipe sur les lieux pour constater les faits.

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks