Après le succès de la CAN 2023, Stéphane Kipré adresse un message fort à Ouattara”Et si cette coupe était l’occasion de vider nos prisons…”

0:00

Stéphane Kipré caresse un rêve. Celui de voir les geôles se vider de tous ceux qui y ont été incarcérés pour des raisons politiques, faisant référence à la crise post-électorale de 2011.

Pour lui, le moment idéal est la ferveur de la joie suscitée par l’issue de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023), qui s’est déroulée en Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024. À travers un message publié sur sa page officielle Facebook, le 1er vice-président du Parti des Peuples Africains de Côte d’Ivoire (Ppa-ci) a partagé ce rêve, adressant ainsi indirectement le Président de la République Alassane Ouattara.

“Pendant un mois, nous avons tous vibré avec nos éléphants et nous avons finalement remporté le trophée continental. Maintenant, j’ai un rêve ! Et si cette victoire était l’occasion pour notre pays de tourner une nouvelle page de son histoire ? Pendant un mois, en effet, tous les Ivoiriens étaient unis derrière notre drapeau pour le défendre. Et si cette coupe était l’occasion de vider nos prisons des derniers prisonniers politiques et militaires, pour que cette image de réconciliation que nous avons montrée pendant ce mois de la CAN devienne réalité ?” a mentionné Stéphane Kipré.

Dans son message poétique, il exprime son désir de voir le nom de Laurent Gbagbo, président du Ppa-ci, inscrit sur une liste électorale. “Et si cette CAN était l’occasion de tourner la page de l’exclusion dans notre pays en intégrant le président Laurent Gbagbo sur la liste électorale et en facilitant le retour de nos frères encore en exil,” a ajouté le cadre du Ppa-ci.

L’ancien président… a également envisagé une solution pour résoudre des problèmes sociaux, en particulier la cherté de la vie, une situation qui pèse lourdement sur les Ivoiriens. Il préconise la tenue d’une table ronde avec les acteurs de l’économie ivoirienne.

“Et si cette CAN nous donnait l’occasion de réunir autour d’une même table tous les acteurs de l’économie de notre pays afin de trouver une solution commune à la cherté de la vie qui étouffe nos populations ? Et si cette CAN était l’occasion de faire de plus en plus confiance aux entreprises ivoiriennes, comme nous l’avons vu avec le coach FAE ERMES, en leur confiant des chantiers pour avoir des champions nationaux ? Les compétences locales sont avérées. Il faut leur accorder notre confiance,” a-t-il souligné.

À la fin de ce rêve tant chéri par celui qui a la charge de l’implantation du Ppa-ci en Côte d’Ivoire et dans le monde, c’est une Côte d’Ivoire nouvelle, où il est difficile de distinguer vainqueurs et vaincus, que Stéphane Kipré souhaite voir naître.

“La victoire finale dans cette compétition nous a permis de voir la main de Dieu sur notre pays. Et si nous saisissions cette occasion pour faire renaître notre pays dans toute son humilité ? Il ne doit pas y avoir de vainqueurs et de vaincus, mais un peuple ivoirien main dans la main, célébrant la cohésion retrouvée. Comme le dit l’adage, le rêve est permis, alors rêvons tous ensemble à cette nouvelle Côte d’Ivoire qui est encore possible,” a-t-il conclu.

Il est à noter que la Côte d’Ivoire est sortie vainqueur de la CAN 2023 en battant en finale, le dimanche 11 février 2024, le Nigeria sur un score de 2-1.

Brice ZADI

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks