CAN 2023/8e de finale : Le Nigéria écarte le Cameroun et rejoint l’Angola en quart de finale

0:00

Comme lors de l’édition 2019, le Nigéria est sorti victorieux de son duel contre le Cameroun en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Il s’est imposé 2-0, samedi soir, et rejoindra au prochain tour l’Angola, tombeuse de la Namibie (3-0). Grâce au doublé d’Ademola Lookman, les Super Eagles ont fait un pas de plus vers leur quatrième titre continental.

Pourtant, le duel entre les Lions Indomptables et les Super Eagles a été rude à tous les niveaux dès le début du jeu. Les équipes ont montré de la vivacité et de l’intensité, démontrant ainsi leur volonté de prendre le dessus et de marquer le premier but. Cependant, la première véritable occasion de jeu a été nigériane. Sur un ballon mal négocié par le portier camerounais, Joseph Fabrice Ondoa, qui se retrouve dans les pieds d’Ajayi Qdesewo, qui ne se pose pas de questions et met le ballon au fond des filets. 1-0 pour le Nigéria à la 9e minute. Mais la joie des Nigérians ne va pas durer, car après vérification par la VAR, le but sera refusé pour position de hors-jeu. Tout est à refaire pour les deux équipes, qui continuent de donner de l’intensité, la bataille au milieu de terrain étant engagée.

Le Nigéria, avec son attaquant vedette Victor Osimhen, donne du fil à retordre aux défenseurs camerounais qui accumulent les fautes devant la surface de réparation. Les efforts collectifs et individuels du Nigéria portent leurs fruits à la 36e minute. Sur une perte de balle hallucinante d’Oumar Gonzalez, l’attaquant du Napoli qui se trouve devant la surface de réparation, comme un renard, chipe le ballon au défenseur et sert en profondeur son coéquipier, Ademola Lookman, qui ouvre le score avec beaucoup de réussite. Sa frappe est mal repoussée par Joseph Ondoa, puis par Christopher Wooh (1-0) pour le Nigéria à la 36e minute. Malgré de nombreuses tentatives des Lions Indomptables et des Super Eagles, le score ne change pas. Les deux équipes regagnent les vestiaires sur un score en faveur du Nigéria.

De retour de la pause, les Lions Indomptables tentent de revenir avec de meilleures intentions. Si cela se caractérise par plus de maîtrise technique dans le premier quart d’heure, les poulains de Rigobert Song retombent ensuite dans leurs travers. Victor Osimhen, intenable sur le front de l’attaque, fait vivre un cauchemar à la défense camerounaise. De leur côté, les Camerounais sont incapables de se montrer dangereux, avec une multitude d’erreurs techniques dans le dernier geste. Face à l’impuissance de son équipe, Rigobert Song tente le tout pour le tout en faisant entrer sa star Vincent Aboubakar. Mais cela ne suffit pas. Le Cameroun est surpris dans les dernières minutes du temps réglementaire par le même Ademola Lookman qui brise le rêve de tout un peuple avec son deuxième but à la 90e minute. Dix minutes de temps additionnel sont accordées aux Camerounais pour revenir au score voire prendre le dessus, mais Vincent Aboubakar et ses coéquipiers n’ont pas les ressources nécessaires pour venir à bout des Nigérians.

Grâce à cette victoire de 2-0, le Nigéria se qualifie pour les quarts de finale de la CAN 2024. Un succès qui permet aux Super Eagles de retrouver l’Angola, vainqueur de la Namibie (3-0) peu avant du côté de Bouaké.

Wilfried KOUAMAN

Ils ont dit

Rigobert Song (Coach Cameroun) : “Mes joueurs ont juste manqué d’efficacité.”

Nous étions face à une équipe nigériane très bien en place. Mes joueurs ont été très fragiles à un moment donné et cela nous a coûté cher. Nous sommes en reconstruction avec cette jeune équipe. Mes joueurs ont fait ce qu’il fallait, ils ont juste manqué d’expérience face à une équipe bien en place. Je ne pense pas que le Nigeria était meilleur que nous aujourd’hui. C’est nous qui leur avons donné l’occasion de faire la différence. Comme je l’ai souligné, notre équipe est en reconstruction, et vous verrez cette équipe dans deux ans avec des joueurs qui retrouveront leur automatisme.

Jose Pereiso (Entr. du Nigéria) : “Dans ce tournoi, il faut être efficace…”

Je suis très content de la performance de mes joueurs. Ils ont marqué deux buts contre une très bonne équipe. À chaque fois, nous essaierons de toujours performer. Avant le début de ce match, j’ai dit à mes joueurs de se battre et d’avoir un mental d’acier car le Cameroun est une équipe très forte. Et c’est ce qu’ils ont fait. Pour ce tournoi, il faut être efficace, il faut marquer. Si nous respectons cela, nous pouvons battre l’Angola.

Ademola Lookman (joueur du Nigeria) : “On va continuer dans ce sens pour obtenir des victoires.”

C’était une très belle performance de notre équipe. Nous nous sommes battus de la première à la dernière minute. Depuis le début du match, nous avons joué en équipe, chacun a fait des efforts, et nous allons continuer dans ce sens pour obtenir des victoires. C’était la performance d’une équipe forte, et nous attendons avec impatience le prochain match.

Propos recueillis par Wilfried KOUMAN

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks