Can 2023 : la coupe d’Afrique présentée à un sponsor de la Fif

0:00

La coupe d’Afrique remportée par la Côte d’Ivoire continue sa parade dans les instances du pays. Elle a atterri chez un partenaire de la Fédération ivoirienne de football (Fif) le lundi 19 février 2024.

Lors de la visite, le président de la Fif, Yacine Idriss Diallo et le sélectionneur de l’équipe de football de Côte d’Ivoire, Emerse Faé ont présenté la coupe à un allié de la Fif. A cette occasion, Yacine Idriss Diallo a exprimé sa reconnaisse envers le directeur général de l’entreprise spécialisé en Communication Mamadou Bamba qui a soutenu l’équipe durant le déroulement de la compétition.

«Je tenais à remercier énormément mon très cher frère Mamadou Bamba qui est plus qu’un frère m’a ouvert les portes d’Orange Côte d’Ivoire dans le but de mieux coopérer tous ensemble. Durant cette CAN, c’est près de 60 personnes qui ont mené ce voyage, c’est-à-dire les anciens internationaux du foot, mon staff et sans oublié l’entraîneur Faé Emerse» a déclaré Idriss Diallo.
Il en a profité pour annoncer la confirmation du sélectionneur par intérim des éléphants footballeurs. Emerse Faé devient ainsi l’entraineur principal officiel de l’équipe ivoirienne de football.

Les attentes d’Emerse Faé

A son tour, Emerse Faé a formulé une doléance à l’endroit du sponsor. Il souhaite être très indépendant en matière de connexion internet. «J’aimerais demander une seule chose pour la prochaine Can. C’est d’avoir une meilleure connexion internet à haut débit afin d’établir un meilleur rendement avec mon staff lors des entraînements. Pour l’instant, c’est tout ce que je demande. Merci beaucoup et on vous attend pour la Can prochaine » a déclaré l’entraîneur de l’équipe national de Côte d’Ivoire.

Quant à Mamadou Bamba, il s’est dit fier de l’entraineur des éléphants qui a fait preuve d’un mental d’acier pour arriver au bout de son objectif final.
« Je suis fier de vous les gars, parce que comme on le dit souvent c’est dans les moments les plus pénibles qu’on prend plus conscience de la situation et c’est ce qu’on a fait. On a été critiqué mais c’est normal. Je remercie toute l’équipe d’avoir été là pour les éléphants durant leur parcours. Bravo à Faé Emerse pour le dur travail abattu, car il a fait usage d’un mental d’acier qui est équivaut à celui d’un éléphant bravo à lui » a déclaré le patron de l’entreprise.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks