CAN 2023 : L’APD prône le fair-play à Sikensi

0:00

Des affiches promouvant le fair-play et la tolérance jusqu’à la fin des compétitions ont été distribuées le samedi 3 février 2024 par les membres de l’ONG Agir pour la paix et le développement (APD) et leur président, Maurille Komenan, dans la ville de Sikensi.

Avec la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de l’hospitalité se déroulant actuellement en Côte d’Ivoire, l’ONG Agir pour la paix et le développement (APD) vise à éliminer la violence pouvant découler de cette compétition. Pour ce faire, elle mène une campagne nationale contre la violence pendant le déroulement de cet événement footballistique majeur en Afrique.

Sur les affiches de la campagne, l’APD a formulé six recommandations, notamment “Acceptons l’échec dans les paris sportifs et évitons les bagarres entre groupes”, “renonçons à la violence envers les joueurs et ceux qui célèbrent la victoire de leurs équipes”, “accueillons chaleureusement tous les participants, nationaux et étrangers”.

Le travail des bénévoles

Les bénévoles de la CAN à Sikensi ont soutenu cette campagne “nationale” de promotion de la paix autour du sport en sensibilisant les habitants du village CAN situé à la mairie de Sikensi. Selon M. Komenan, des délégués régionaux de son organisation ainsi que des personnes de bonne volonté, y compris des journalistes, participent à des activités similaires dans d’autres régions du pays.

La campagne a débuté à Sikensi où des affrontements entre groupes de jeunes ont éclaté dans la nuit du lundi 29 janvier après le match Côte d’Ivoire – Sénégal. Ces incidents ont entraîné plusieurs blessés par balles.

La réaction des autorités

L’intervention rapide des autorités administratives et sécuritaires, des élus, des chefs de villages et des représentants de communautés du département a permis de contenir les incidents et de restaurer le calme sur place. Le préfet de Sikensi, Kra Siallou, après une réunion de crise le lendemain avec les représentants des communautés, a annoncé la création d’un groupe de réflexion pour prévenir de futures crises.

Brice ZADI

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks