CAN 2023 : Le Ministre camerounais des Sports et de l’Éducation physique galvanise les Lions Indomptables

0:00

Dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023, Narcisse Mouelle Kombi séjourne en Côte d’Ivoire depuis ce jeudi 11 janvier 2024.

Accueilli à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan par S.E. Marie-Yvette Koloko, Ambassadeur du Cameroun en terre d’Eburnie, le collaborateur du Président Paul Biya a immédiatement mis le cap sur Yamoussoukro où se trouve la tanière des Lions Indomptables.

Quelques conseils

Il s’agissait pour le Responsable du Département des Sports et de l’Éducation Physique du Gouvernement du Premier Ministre Joseph Dion Ngute de rejoindre les Lions Indoptables du Cameroun qui ont rallié la capitale politique et administrative de la Côte d’Ivoire la veille, par un vol spécial.

« Nous sommes toujours dans la période des vœux et dans cette circonstance, le nôtre est que le Cameroun puisse éblouir davantage »

Une fois dans le village natal du Président Félix Houphouët Boigny, le Ministre Narcisse Mouelle Kombi n’a pas du tout chômé. Il s’est rendu à la séance d’entraînement de l’équipe nationale du Cameroun, à l’Institut national polytechnique Félix Houphouët Boigny (INPHB). Le Membre du Gouvernement a profité de cette rencontre avec les athlètes et le staff technique pour les galvaniser. “40 ans après 1984, nous revoilà en Côte d’Ivoire. Suite aux 5 trophées remportés, nous revoici en terre ivoirienne. Nous sommes toujours dans la période des vœux et dans cette circonstance, le nôtre est que le Cameroun puisse éblouir davantage, que les Lions indomptables rugissent et donnent le meilleur d’eux-mêmes. Le Président de la République a toujours exalté notre “fighting spirit” alors montrons au monde où ça peut conduire. Le Chef de l’Etat exhorte également le “fair-play” en mettant en évidence ce qu’il a appelé politiquement “la glorieuse incertitude du sport”. Après ces recommandations, le Ministre conseille à tous une union sacrée autour des Lions indomptables. “Allez les Lions” a-t-il scandé avec une gestuelle très galvanisante.

S.E. Marie-Yvette Koloko qui l’accompagnait n’a pas manqué de lui présenter toutes les initiatives prises par la Représentation diplomatique pour que la délégation officielle et les supporters camerounais soient dans les meilleures conditions pendant la ”CAN de l’hospitalité”.

Un rappel

Rappelons que le Cameroun a remporté son premier trophée continental de football en 1984, en Côte d’Ivoire. Les Lions Indomptables, les supporters et l’ensemble du peuple camerounais veulent renouveler l’expérience surtout que le hasard a bien voulu qu’ils résident dans la ville du 1er Président ivoirien, celui qui a remis le premier trophée CAN aux Lions. En hommage à ce grand homme, l’équipe nationale a déposé une gerbe de fleurs au caveau du Président Félix Houphouët Boigny pour en plus solliciter sa bénédiction en vue d’un succès éclatant pendant la compétition.

La fièvre de la CAN est d’ailleurs déjà perceptible à Yamoussoukro. Les différentes équipes et les premiers supporters y sont déjà présents. À quelques heures de l’ouverture du tournoi, le Cameroun a une longueur d’avance sur ses adversaires. C’est la seule Nation qui dispose d’un très beau “Village Akwaba” dans la capitale politique ivoirienne.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks