CAN 2023 : Les chansons et symboles des villes hôtes remis au COCAN

0:00

Le palais de la culture Bernard B. Dadier, précisément la salle Kodjo Ebouclé, a accueilli la cérémonie officielle de remise de la chanson et du symbole de la ville hôte du ministère de la Culture et de la Francophonie au Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (COCAN) le jeudi 23 novembre 2023.

En prélude à la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023), le ministère de la Culture et de la Francophonie a organisé un concert présentant la chanson et le symbole des quatre villes hôtes de la CAN à l’intérieur du pays : Yamoussoukro, Bouaké, San-Pedro et Korhogo.

À la suite de ce concours, une chanson et une œuvre d’art matérialisant le symbole de la ville, avec la CAN en toile de fond, ont été retenues. En présence des ministres Amadou Koné, Amadou Coulibaly, Mamadou Touré et de plusieurs autres officiels, la remise officielle de ces œuvres musicales et plastiques a eu lieu.

Le patriotisme de la jeunesse

À cette occasion, la ministre Françoise Remark a indiqué que “ces jeunes ont démontré qu’ils sont prêts, comme demandé par le chef de l’État, à jouer leur partition lors de ce grand rendez-vous footballistique.” Elle a ajouté, “Je suis une ministre extrêmement satisfaite de ce résultat avec l’implication totale des autorités locales, administratives, des membres du jury, le COCAN, les populations. Toute ma gratitude à ces différentes entités qui ont donné de leur temps et de leurs conseils. Je suis fière de vous toutes et tous… le patriotisme l’a emporté.”

Françoise Remark a également souligné que “c’est l’occasion de dire à tous les jeunes que c’est possible qu’un talent brut puisse se peaufiner.”

Des œuvres monographiques

Recevant ces œuvres de l’esprit, le président du COCAN, le maire François Amichia, a relevé leur importance historique. “Les œuvres que je viens de recevoir seront des produits très importants pour la promotion de la diversité de la richesse de la culture ivoirienne en général, mais surtout des localités qui accueillent la compétition. Cette contribution sera également un support d’information et de mobilisation pour les acteurs des co-locales que nous avons installés dans chaque ville,” a-t-il souligné.

François Amichia a également laissé entendre que “les chansons que nous venons de recevoir sont une expression vivante et sonore de notre patrimoine, de notre histoire et de notre unité. Elles occuperont, sans nul doute, une place spéciale dans le cœur de tous ceux qui les écouteront. Elles traverseront le temps et les frontières de la Côte d’Ivoire pour s’installer à jamais dans les mémoires comme un héritage immatériel de la CAN 2023.”

Une implication de tous

Cette contribution du ministère de la Culture et de la Francophonie pour l’organisation de la CAN est, selon le maire de la commune N’zassa, François Amichia, “une preuve concluante que l’organisation de la CAN est l’affaire de tous. C’est main dans la main, en conjuguant nos efforts, que nous réussirons à montrer à l’Afrique et au monde le génie ivoirien.”

S’adressant à la jeunesse de la Côte d’Ivoire, François Amichia a déclaré : “Votre mobilisation aujourd’hui montre à quoi ressemblera la mobilisation à partir du 13 janvier 2024 jusqu’au 11 février 2024. Vous garantissez le succès de cette 34e édition, et nous comptons véritablement sur vous pour montrer à toutes ces 23 équipes qui viendront que Abidjan, Bouaké, Korhogo, San-Pedro, Yamoussoukro sont accueillantes.”

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks