Célébration du mérite : la Gendarmerie nationale honore 1956 personnes, dont des officiers, sous-officiers en activité, retraités et civils

0:00

Le jeudi 28 décembre 2023 restera gravé dans l’histoire de la Côte d’Ivoire, alors que l’État, par le biais de la Gendarmerie nationale, a orchestré une cérémonie grandiose à l’École de la Gendarmerie d’Abidjan.

Cette journée mémorable était dédiée à l’hommage et à la célébration du mérite, mettant en lumière 1956 agents exemplaires, militaires et civils confondus.

L’événement, ancré dans la tradition distinguée de la Gendarmerie nationale, visait à reconnaître l’excellence de ses membres les plus méritants. Parmi les distingués, 1737 sont toujours en service actif, tandis que 211 ont déjà embrassé la retraite. Qu’ils soient officiers, sous-officiers ou civils, tous ont été honorés pour leurs contributions exceptionnelles.

Des titres prestigieux

Les récipiendaires se sont vus attribuer des titres prestigieux, allant de chevaliers dans l’Ordre du Mérite Ivoirien à des élévations dans l’Ordre du Mérite Ivoirien, en passant par des médailles militaires. Certains ont été décorés de la Médaille des Forces Armées, de la Médaille de la Gendarmerie Nationale, et même de la Médaille de Sauvetage (échelon bronze). Les médailles des défunts officiers généraux ont été remises à leurs conjoints, symbolisant un héritage de dévouement et de sacrifice.

La cérémonie a également mis en lumière la coopération étroite entre la Gendarmerie nationale et les autres branches des forces armées. Des personnalités éminentes telles que le Général de Division Kouamé Julien et le Vice-Amiral Konaté Djakaridja ont été honorées, soulignant l’unité et la collaboration au sein des forces armées ivoiriennes.

« Vous n’êtes pas à la retraite. Collaborez avec vos cadets dans les Brigades. La Gendarmerie est une famille. Nous travaillons avec tout le monde. »

Un moment particulièrement émouvant fut la reconnaissance des épouses des gendarmes, saluées en tant que membres intégrantes de la grande famille de la Gendarmerie. Les pionnières de l’Association des Épouses de Gendarmes ont été distinguées avec des médailles de la Gendarmerie Nationale, rendant hommage à leur soutien indéfectible. Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie a prodigué quelques conseils, rappelant que le métier est un sacerdoce. Il a particulièrement demandé aux 211 hommes de la Maréchaussée admis à faire valoir leurs droits à la retraite dès le 31 décembre 2023, de continuer d’appuyer la Gendarmerie dans ses missions, notamment dans la lutte contre l’insécurité, les coupeurs de route, dans le cadre de la sûreté de l’État.

« La Gendarmerie est un corps de renseignements. Vous devez alimenter les renseignements, notamment en matière de sûreté de l’État, dans la lutte contre la sécurité, contre les coupeurs de route. Vous n’êtes pas à la retraite. Collaborez avec vos cadets dans les Brigades. La Gendarmerie est une famille. Nous travaillons avec tout le monde. Nous sommes totalement militaires et entièrement policiers. Nous sommes donc dans la population, dans la brousse et en ville », a-t-il déclaré. Il a également saisi l’occasion pour saluer les actions du Chef de l’État Alassane Ouattara qui permet à la Gendarmerie de remplir convenablement sa mission en sécurisant des biens et des personnes, la protection des Institutions de la République et ceux qui les incarnent, grâce aux moyens conséquents mis à leur disposition.

Au nom des récipiendaires

Au nom des récipiendaires, le Colonel Major Kouadio Appia Simon Pierre a exprimé la gratitude de tous envers le Commandant Supérieur de la Gendarmerie et le Ministre d’État, Ministre de la Défense, Téné Birahima Ouattara. Pour lui, ces distinctions exhortent à aller de l’avant. « Le travail ne s’arrête pas là, il se poursuit », a-t-il fait savoir, dédiant les différentes distinctions à leurs collègues tombés au champ d’honneur.

En outre, les gendarmes sur le point de prendre leur retraite ont été honorés par des diplômes d’honneur, témoignant de leur dévouement loyal envers l’État ivoirien. Dans une touche contemporaine, les 26 premières femmes motardes de la Gendarmerie nationale, fraîchement formées, ont reçu leurs attestations, symbolisant une avancée significative vers la diversification des rôles au sein de cette institution vénérée.

La cérémonie de décoration à l’École de la Gendarmerie d’Abidjan a été bien plus qu’un simple événement protocolaire ; elle a été le reflet d’un engagement constant envers l’excellence, le mérite et la solidarité au sein de la Gendarmerie nationale et des forces armées de la Côte d’Ivoire.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks