Cérémonie d’ouverture de l’atelier pour l’intégration des chauffeurs de véhicules de tourisme (VTC) dans le système national de protection sociale

0:00

Le vendredi 3 mai 2024, à Seen Hôtel à Abidjan Plateau, s’est tenue la cérémonie d’ouverture de l’atelier visant à intégrer les chauffeurs de véhicules de tourisme (VTC) dans le système national de protection sociale.

En présence du ministre de l’emploi et de la protection sociale, Me Adama Kamara, cet événement marque une étape importante pour le bien-être des chauffeurs VTC et de leurs familles.

Les progrès remarquables réalisés

Dans son allocution, le ministre Adama Kamara a exprimé sa gratitude envers tous les participants pour leur implication dans ce projet essentiel. Il a souligné les progrès remarquables réalisés par le secteur du VTC en Côte d’Ivoire, transformant ainsi le paysage du transport et de la mobilité. Alors que cette industrie continue d’évoluer rapidement, il est impératif de répondre aux besoins de protection sociale des chauffeurs de VTC.

 Avec le RSTI, les Chauffeurs de VTC accèdent à des indemnités en cas d’accident, de maladie.

Sous la direction du Président Alassane Ouattara, des réformes significatives ont été mises en place pour garantir la sécurité sociale à tous les citoyens, y compris les chauffeurs de VTC. Des initiatives telles que la Couverture Maladie Universelle (CMU) et le Régime Social des Travailleurs Indépendants (RSTI) assurent aux chauffeurs VTC un accès à des soins de santé de qualité et un soutien financier en cas d’accident ou de maladie. Cette démarche témoigne de l’engagement envers le bien-être de tous, quelle que soit leur profession.

« Avec la CMU, les Chauffeurs de VTC accèdent aux soins de santé de qualité à moindre coût dans les hôpitaux publics et aux médicaments dans les pharmacies privées. Avec le RSTI, les Chauffeurs de VTC accèdent à des indemnités en cas d’accident, de maladie.

Pour les femmes chauffeurs de VTC, des indemnités sont aussi prévues en cas de maternité, pendant 3 mois et demi, leur permettant ainsi d’accoucher dans de meilleures conditions, à l’instar des femmes exerçant dans les secteurs public et privé. Avec le RSTI, les Chauffeurs de VTC accèdent désormais à une pension de retraite par répartition et/ou avec la complémentaire (RCTI), les Chauffeurs de VTC ont droit à une deuxième pension de retraite par capitalisation. », a déclaré Me Adama Kamara.

L’élaboration une feuille de route

L’intégration des chauffeurs VTC dans le système de protection sociale contribue non seulement à améliorer leur vie, mais aussi à renforcer le développement économique global et la productivité du pays. Le ministre a encouragé toutes les parties prenantes à collaborer pour élaborer une feuille de route en vue de l’inscription des chauffeurs VTC à la CMU et au RSTI, ainsi que pour faciliter la communication sur ces instruments de protection sociale.

Enfin, le ministre a exprimé sa reconnaissance envers Yango pour sa collaboration dans cette démarche. Ensemble, ils peuvent bâtir un avenir plus sûr et plus prospère pour tous les chauffeurs VTC de Côte d’Ivoire.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks