Conférence de presse avant le match crucial : Jean-Louis Gasset et Evan N’dicka partagent leurs perspectives

0:00

Jean-Louis Gasset, l’entraîneur en chef :

“Nous avons pris un jour pour digérer le match précédent. Nous avons expliqué aux joueurs que dans un match crucial, marquer en premier est essentiel. Après que le Nigeria a ouvert le score sur leur seul tir cadré, il était impératif de trouver les moyens de revenir. Nous devons maintenant nous concentrer sur le prochain match. Toutes les équipes sont dos au mur, mais nous devons avoir confiance, surtout en jouant devant notre public. Max-Alain Gradel sera comme toujours dans le groupe. Nous avons confiance dans l’équipe et récupérons progressivement nos joueurs clés. Nous savions dès le départ que nous devrions nous passer de Haller et Adingra. Le groupe en est conscient. Face au Nigeria, notre plan n’a pas fonctionné aussi bien que prévu en raison des forces de l’équipe adverse. Nous n’avons pas réussi à les contourner malgré deux occasions. Le retour de Sébastien Haller va indéniablement renforcer l’équipe, mais ce n’est pas un simple plan B. La Guinée Équatoriale forme un bloc solide, une équipe rusée capable de faire des fautes sans récolter de cartons. Ils sont actuellement pleins de confiance, mais ils savent que la Côte d’Ivoire est une grande équipe. Comme pour chaque match, nous jouerons pour gagner. Nous occupons actuellement la troisième place, notre destin est entre nos mains. Si nous gagnons, nous serons qualifiés. Haller sera présent dans le groupe, et il reste une séance d’entraînement cet après-midi. Tout le monde parle de Haller, mais je tiens également à souligner l’importance de Simon Adingra. Les deux seront dans le groupe. Le système de jeu de la Guinée Équatoriale ne changera pas. C’est une équipe solidaire et bien organisée, notamment sur le côté gauche. Nous savons le type de match qui nous attend et l’efficacité sera la clé, marquer des buts le plus rapidement possible.”

Evan N’dicka :

“On se sent bien. C’est ma première CAN, les terrains sont en bon état, et l’ambiance est positive. De bonnes impressions malgré notre défaite précédente. Perdre un match n’est pas un drame. Je suis confiant, le groupe est confiant. On verra demain. Bien sûr, il y a de la frustration après une défaite, mais nous avons relevé la tête rapidement. Demain, ce sera une belle bataille, et nous espérons la remporter.”

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks