Côte d’Ivoire : 153 diplômes non reconnus dévoilés à la fonction publique

0:00

Dans un communiqué signé par la ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, il a été révélé des cas de fraudes sur les diplômes de certains admis.

La chasse aux faux diplômes continue à la fonction publique de Côte d’Ivoire en témoigne une note de la ministre en charge de ce département, Anne Désirée Ouloto. Il a été mis à nu plus d’une centaine de diplômes non reconnus après examen des documents transmis par les admis. << Dans le cadre de l’élaboration des communiqués et arrêtés d’admission aux concours administratifs de l’année 2022, il a été procédé à l’authentification des diplômes versés aux dossiers des candidats déclarés admis. De ces investigations, il ressort que cent cinquante-trois (153) personnes déclarées admises, sous réserve de confirmation par lesdits communiqués et arrêtés d’admission, ont fourni des diplômes non reconnus, dont quatorze (14) diplômes de Baccalauréat et cent trente-neuf (139) diplômes de Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC)>>, informé la ministre à travers le communiqué. Face à cette tentative de tromperie, le ministère compte bien prendre des sanctions l’encontre de ces contrevenants.

 Des sanctions qui iront jusqu’à la poursuite judiciaire. << Dans le but de préserver les principes de probité et dintégrité à cultiver par tout fonctionnaire, I’admission des personnes concernées sera purement et simplement annulée. Par ailleurs, le Ministère dEtat, Ministère de la Fonction Publique et de la Modernisation de l’Administration se réserve le droit dengager des poursuites judiciaires contre les fraudeurs et leurs complices éventuels>>, fait savoir Anne Désirée Ouloto dans ce document en date du mercredi 25 octobre 2023. Brice ZADI

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks