Côte d’Ivoire/Cohésion sociale et paix : La Fondation Friedrich Ebert opte de l’atteindre par le biais du slam et du théâtre

0:00

Une prestation artistique autour du slam et du théâtre est la nouvelle option choisie par La Fondation Friedrich Ebert le mardi 29 novembre pour donner la chance de succès à la cohésion sociale et une paix durable en Côte d’Ivoire.

La salle de conférence d’Universal Hôtel à Yamoussoukro a abrité le mardi 29 novembre 2022 unes prestations artistiques autour du slam et du théâtre exécutée par les “Jeunes de valeur”, des jeunes formés à l’utilisation de ces disciplines pour véhiculer des messages de cohésion sociale et de paix. Ce sont au total deux slams et trois pièces de théâtre qui ont meublé cette rencontre. Le culte de la personnalité et ses conséquences, la cohésion sociale et la solidarité humaine étaient les thèmes abordés dans ces pièces de théâtre.

 Pour ce qui concerne le Slam, la cohésion sociale, la justice et la paix étaient les thèmes abordés par ces jeunes qui ont bénéficié de plusieurs formations s’inscrivant dans le cadre du projet de la Fondation Friedrich Ebert. Cette activité a permet à ces “Jeunes de valeur” issus de différents partis politiques et des organisations de la société civile et qui ont été recrutés sur la base de leur engagement politique ou communautaire de véhiculer leurs messages à l’endroit des autorités politiques, administratives, militaires et des leaders de partis politiques et de la société civile.

Le but poursuivi par cette rencontre


“L’objectif de cette rencontre est de créer un cadre d’échanges, de dialogue, mais aussi de porter des messages de cohésion sociale et de paix à l’endroit de toutes les couches de la société que compose ce public assez large convié à cette rencontre. Afin qu’ils se l’approprient” a mentionné Coulibaly Kinapina, coordonnateur du projet “Jeunes de valeur” à Yamoussoukro pour la Fondation Friedrich Ebert. Il s’agissait selon lui de réunir ces personnes et essayer de leur donner la vision de la Fondation pour la Côte d’Ivoire nouvelle et de ce qu’il peut apporter comme contribution à la cohésion sociale et à la paix.

 L’objectif de cette rencontre est de créer un cadre d’échanges, de dialogue, mais aussi de porter des messages de cohésion sociale et de paix à l’endroit de toutes les couches de la société

En plus de présenter les “jeunes de valeurs” dont la formation, par la Fondation Friedrich Ebert, s’est porté sur le renforcement des capacités de leadership transformationnel, mais également sur les principes et valeurs de la démocratie. Des jeunes qui sont certes des leaders que tout le monde ne connaît pas encore tout en faisant connaître davantage également ce projet de la Fondation Friedrich Ebert qui bénéficie du financement de l’Union européenne (UE).” Saisissant cette opportunité le coordonnateur a invité les jeunes à se faire enrôler sur les listes électorales parce que c’est là-bas que tout commence. 

Mais également de vérifier si leurs noms sont inscrits sur les listes électorales. Arguant que voter est un devoir civique. Il les a exhortés à une prise de responsabilité et à être responsables dans leur engagement. Aux leaders politiques, il a demandé de former les jeunes et de les écouter.

PAUQUOUD

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks