Côte d’Ivoire : La communauté raëlienne célèbre son demi-siècle d’existence

0:00

L’un des événements majeurs organisés par la communauté raëlienne en cette année 2023 a eu lieu le dimanche 10 décembre 2023.

Le Mouvement raëlien a célébré son demi-siècle d’existence au cours d’une cérémonie commémorative tenue au Japon, à laquelle ont participé une vingtaine d’Ivoiriens. Parallèlement, une centaine de raëliens s’est réunie à Abidjan-Cocody pour célébrer la date à laquelle les extraterrestres, créateurs scientifiques de l’humanité en laboratoire, ont pris contact avec le prophète Raël pour lui transmettre le message final pour la survie de l’humanité.

Tout a commencé dans le cratère d’un volcan en Auvergne le 13 décembre 1973. Ce jour-là, Claude Vorilhon, alors journaliste automobile, était en randonnée lorsqu’il rencontra un extraterrestre « avec une grosse tête verte et des yeux en amande ». Plantée devant sa soucoupe volante, la créature aurait révélé au promeneur sa véritable identité de prophète. Selon la légende racontée par Raël, l’inconnu venu de l’espace lui aurait alors livré le secret de l’humanité : les hommes auraient été créés en laboratoire par le peuple « interstellaire » des Elohim, voilà vingt-cinq mille ans. Dès lors, Raël est investi d’une mission : diffuser la parole des Elohim sur Terre et récolter des fonds pour la construction d’une ambassade destinée à les accueillir d’ici à 2035.

Très implanté en Côte d’Ivoire avec 5000 membres et 20000 sympathisants, le Mouvement raëlien a célébré son cinquantième anniversaire dans une atmosphère festive. Au programme figuraient des conférences sur la vie du Prophète Raël, la venue des Elohim, des chants et des danses. Selon Kouadjo Irène Gracille, responsable du projet cinquantenaire pour la Côte d’Ivoire, la prochaine étape consistera à accueillir les représentants ivoiriens au Japon à partir du 21 décembre 2023. À cela s’ajoute une importante campagne d’affichage sur les panneaux publicitaires. « Nous allons réaliser des activités de diffusion des messages sur toute l’étendue du territoire. C’est au contact des messages que de nouveaux membres viennent », a-t-elle indiqué, précisant qu’une cérémonie de clôture des festivités est prévue en avril 2024.

Bilan du mouvement raëlien

En 50 ans, le mouvement raëlien s’est implanté dans 45 États en Afrique et est légalement constitué dans 20 États. Il revendique 10500 membres en Afrique. En Côte d’Ivoire, le mouvement est présent depuis 88 ans et a été légalement constitué en 1996. Il revendique 5000 adhérents et 20000 sympathisants.

Pour Noufé Emmanuelle, Guide prêtre niveau 4 et représentante par intérim du Guide national, l’heure est au bilan après un demi-siècle d’existence. Elle demeure persuadée que son mouvement a grandement impacté la vie de ses membres. « C’est bon pour tout raëlien de faire une pause pour manifester la joie que nous avons eue durant notre parcours. Ces 50 ans nous inspirent beaucoup d’espoir », a-t-elle fait savoir, indiquant que le mouvement raëlien peut apporter à la Côte d’Ivoire la paix et la stabilité. « Nous œuvrons pour avoir l’unité. Nous aimons les autres, qu’ils soient musulmans ou chrétiens. Nous sommes ouverts à tous. Tout le monde peut venir. On ne fait pas de distinction de religion. Nous sommes juste partisans de la paix et de l’amour », a conclu Noufé Emmanuelle.

Recommandations pour l’essor de l’Afrique

Le représentant du Prophète Raël pour l’Afrique, Dr Taï Ehouan, s’est penché sur le modèle de développement du continent. Il estime que l’Afrique, ou plutôt « Kama », le nom authentique du continent avant la colonisation, tirera son épingle du jeu si elle croit aux messages du prophète Raël. Ces messages stipulent que le continent représente le futur de l’humanité. Pour ce faire, il encourage vivement l’Afrique à un retour aux sources, notamment en termes d’organisation sociétale, de tradition et de culture.

« L’organisation ancestrale est très importante parce que c’est comme chez les Elohim. Le retour aux sources en termes de gouvernance, de culture, de religion et de maîtrise de la science est essentiel. Les Noirs ont été les premiers êtres créés par les Elohim. Il faut que l’Afrique s’organise comme nos ancêtres pour maîtriser la science. Tous les projets de Raël sont regroupés en cinq chantiers : la création d’un seul pays, l’adoption d’une seule monnaie, le retour aux racines, aux religions, aux cultures. C’est une richesse que nous devons mettre à contribution pour le développement de notre humanité », a souligné le Dr Taï Ehouan.

Construction d’une ambassade pour les Elohim

Selon les croyances raëliennes, les humains auraient été créés en laboratoire, et ils auraient atteint un stade où ils pourraient enfin comprendre leur destinée. Les extraterrestres seraient prêts à atterrir pour les guider vers un âge d’or. Selon les raëliens, ces visiteurs nous apporteraient 25 000 ans d’avance scientifique par rapport à notre ère actuelle. La croyance des raëliens s’appuie également sur une relecture des livres saints. Ils sont convaincus que les Elohim, des créateurs extraterrestres, reviendront sur Terre avant 2035. Les adeptes militent activement pour la construction d’une ambassade pour les accueillir, avec une préférence pour la ville de Jérusalem.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks