Côte d’Ivoire : L’ASCAD célèbre ses 20 ans d’existence au service de l’excellence africaine à Abidjan du 27 au 29 février 2024

0:00

L’Académie des sciences, des arts, des cultures d’Afrique et des diasporas africaines (ASCAD) s’apprête à célébrer deux décennies d’engagement inébranlable en faveur du développement culturel, scientifique et artistique de l’Afrique.

Evènement avenir

Du 27 au 29 février 2024, Abidjan sera le théâtre d’une célébration grandiose marquée par des conférences stimulantes, des expositions inspirantes et une soirée artistique mémorable.

L’annonce de cet événement historique a été faite par le président de l’ASCAD, le professeur HAUHOUOT Asseypo Antoine, lors d’une conférence de presse tenue au siège de l’institution. Sous la direction éclairée du professeur Ouraga Obou, président du comité scientifique de l’événement, cette célébration promet d’être un rendez-vous incontournable pour les acteurs culturels, scientifiques et artistiques du continent et de sa diaspora.

La première journée, prévue le mardi 27 février 2024 au palais de la culture, sera honorée par la présence du Haut représentant du chef de l’État, Gilbert Kafana Koné. Une conférence inaugurale, animée par le vice-président de la République de Côte d’Ivoire, Tiémoko Meyliet Koné, clôturera en apothéose ces trois jours de festivités. Le thème de cette conférence, “formation, éducation et emploi”, résonnera au cœur des préoccupations actuelles de la société ivoirienne et africaine.

Un bilan élogieux de l’ASCAD

Le président de l’ASCAD, Pr HAUHOUOT Asseypo, a profité de cette annonce pour dresser un bilan élogieux des deux dernières décennies d’activité de l’institution. Il a souligné avec fierté les nombreuses publications individuelles et collectives des académiciens, témoins de l’effervescence intellectuelle qui anime l’ASCAD depuis sa création en 2003.  A cela s’ajoutent des ouvrages collectifs (rentrées solennelles, conférences publiques ou internes, colloques symposiums, séminaires ou ateliers, Ascad revoit…) signés par l’ASCAD.

« L’ASCAD est une puissante institution qui se présente à cette fête de la majorité avec un bilan respectable. »

« L’ASCAD est une puissante institution qui se présente à cette fête de la majorité avec un bilan respectable. Elle y est parvenue grâce au travail acharné de ses membres, ce qui la caractérise le plus est que chacun veut participer aux programmes à tel point que des saturations se produisent ou que le budget ne parvient pas à satisfaire la demande », a expliqué le président de l’ASCAD.

Créée dans le dessein de promouvoir la culture africaine sous toutes ses formes et de contribuer au développement socio-économique du continent, l’ASCAD compte parmi ses membres des figures éminentes de la science, de la philosophie, de la littérature, des arts et de l’innovation. En deux décennies, elle s’est imposée comme un pilier essentiel de la vie culturelle et intellectuelle de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique dans son ensemble.

Cette célébration des 20 ans de l’ASCAD sera l’occasion de rendre hommage au travail acharné et à l’engagement sans faille de ses membres, ainsi qu’à l’impact positif qu’elle a eu sur la société ivoirienne et africaine. Au-delà des festivités, elle incarne la vision d’une Afrique dynamique, tournée vers l’avenir et fière de son héritage culturel et intellectuel.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks