Côte d’Ivoire /Pose de la première pierre de l’école primaire d’Akékoi : une fondation soulage la population

0:00

La fondation OJA et ses partenaires ont procédé à la pose de la première pierre de l’école primaire d’Akékoi le samedi 25 mai 2024.

Fini le calvaire des enfants d’Akékoi ! Grâce à la fondation OJA, les élèves de ce village de la sous-préfecture de Brofodoumé n’auront plus à parcourir plusieurs kilomètres pour recevoir l’instruction dès la prochaine rentrée scolaire.

Un grand soulagement 

Cette organisation non gouvernementale, ses partenaires et l’ensemble des parties prenantes locales du système éducatif ont joué un rôle initiateur dans la construction de l’école primaire de ce bourg.

Olga Aouely, la présidente de la fondation, a profité de la tribune offerte par cette cérémonie pour rappeler les missions de sa structure. « Nous nous sommes donné pour mission de créer une chaîne de solidarité. Nous œuvrons pour l’assistance communautaire en facilitant l’accès à l’éducation pour les enfants et adolescents vulnérables, ainsi que pour le développement social des femmes démunies en milieu rural », a-t-elle expliqué. En outre, Mme Aouely a tenu à rassurer l’assistance. « Nous croyons que ce projet va se concrétiser. Le défi de 4 mois n’est pas insurmontable », a-t-elle conclu.

Nous nous engageons  à construire et à rendre fonctionnelle l’école primaire de 3 classes d’ici la prochaine rentrée

Menan Adolphe Amalaman, le PDG de Menko Group, la structure chargée de la réalisation de l’ouvrage, a énuméré les bienfaits des institutions de formation. Il a affirmé : «  Nous nous engageons  à construire et à rendre fonctionnelle l’école primaire de 3 classes d’ici la prochaine rentrée. Nous visons un délai raisonnable de 3 mois pour permettre à nos enfants d’aller à l’école sans difficulté, assurant ainsi leur avenir, qui est également celui de notre pays. La maternelle sera disponible lors de la rentrée 2025-2026 ».
Quant à Doumbia Élisée, la Cheffe du service Communication et Relations publiques, qui représentait le Directeur général de l’Office national de l’eau potable (ONEP), elle a exprimé la joie de son mandant de voir la structure qu’il dirige associée à cette initiative de haute portée sociale. « Mon patron est honoré que l’image de l’ONEP soit associée à cette noble mission prônée par la fondation OJA. Mettre en place une chaîne de solidarité et d’entraide pour que nos communautés rurales sortent de l’indigence. Ce sont des actes à saluer », a-t-elle déclaré. Bouedjé Armand, le représentant du Sous-préfet de Brofodoumé, a exhorté les populations à renforcer la cohésion sociale pour susciter encore plus l’intérêt des acteurs de développement. « Nous voulons vous rassurer que l’administration vous accompagne dans ce projet. », a conseillé le représentant de l’administration.

Une école moderne 

Les habitants d’Akékoi n’ont pas manqué de témoigner leur gratitude envers leurs bienfaiteurs. « C’est avec beaucoup de reconnaissance et une infinie gratitude que nous vous adressons nos sincères remerciements », a déclaré Atsin Ambroise, le chef du village.
« Nous avons souffert dans l’attente de ce moment. Nous sommes heureux de la pose de la première pierre de l’école primaire d’Akékoi. Cela fait plusieurs générations que les enfants devaient parcourir 10 kilomètres quotidiennement pour se rendre à l’école dans un village voisin », a renchéri Ohouo Bédel, président des jeunes.

L’école primaire du village d’Akékoi sera bâtie sur un site de 2,5 hectares. Les 3 premières classes accueilleront des élèves à la rentrée 2024-2025. À terme le projet comprendra 6 classes, un bureau, un magasin, des toilettes, une école maternelle, une infirmerie et un potager qui va alimenter la cantine.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks