Côte d’Ivoire/Projet Alphabétisation : lancement officiel de la formation de masse d’alphabétiseurs

0:00

Plusieurs alphabétiseurs seront bientôt formés dans le cadre du projet Coalition mondiale pour l’éducation (GEC) – Alliance mondiale pour l’alphabétisation (GAL), la phase opérationnelle a été lancée le lundi 19 décembre 2022, à Abidjan, par le Bureau de l’UNESCO en Côte d’Ivoire.

Le projet GEC-GAL, qui a reçu l’approbation du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA), permettra d’effectuer la formation de masse des alphabétiseurs aux techniques d’alphabétisation par le numérique.

Des alphabétiseurs formés aux techniques d’alphabétisation par le numérique

Pour la représentante de la ministre de l’Education nationale, Anastasie Kacou Sepou a salué le privilège de la Côte d’Ivoire de bénéficier de ce projet novateur. L’alphabétisation est l’affaire de tous « Beaucoup reste à faire pour renforcer considérablement le secteur de l’alphabétisation, afin de réduire drastiquement, à court terme, le taux d’analphabétisme. L’alphabétisation est l’affaire de tous », a déclaré la directrice de cabinet adjointe représentante de la ministre de l’Education.

La distance n’est plus un obstacle pour les études.

Ensuite, elle a donné le but que vise le projet « Ce projet Vise à renforcer les capacités opérationnelles des jeunes alphabétiseurs ivoiriens en boostant les pratiques en cours, également en optimisant les pratiques d’alphabétisation par la formation des formateurs », a indiqué Mme Kacou Sepou. Selon la directrice de cabinet adjointe la question de l’alphabétisation étant inscrite dans les Objectifs de développement durable (ODD), notamment le pilier 4 (ODD4), l’instruction des populations vulnérables est une cause essentielle à laquelle le MENA adhère pleinement.

 Lors de cette cérémonie solennelle le chef du Bureau et représentant de l’UNESCO en Côte d’Ivoire, Mame Omar Diop, a souhaité des mots de bienvenue et ensuite présenté le projet. Pour lui la distance n’est plus un obstacle pour les études. Le projet GEC-GAL réaffirme « l’engagement de l’institution à accompagner les pays sur la thématique de l’alphabétisation, notamment par le renforcement des capacités et l’incitation à innover les pratiques à travers le partage d’expériences».

De plus, il se présente comme une contribution de l’institution à « réduire considérablement le taux d’analphabétisme en Côte d’Ivoire par des pratiques intégrées. Et enfin, pour lui la distance ce n’est plus un obstacle pour les études », a-t-il soutenu.

Il faut noter que la formation des alphabétiseurs va tourner au tour 3 modules, dont les modules I & II composés chacun de six sections. Ensuite le module 3 de 5 sections qui se fera en 72 heures.

 Par ailleurs, il faut noter qu’en Côte d’Ivoire, le taux d’analphabétisme général, qui était de 51% en 2002, est passé 47%. Il faut souligner que ce projet durera 03 ans dans l’objectif de réduire drastiquement le taux d’alphabétisme en Côte d’Ivoire.

AZ

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks