Côte d’Ivoire/Sassandra : pénuries d’eau et délestages électriques fréquents mettent la ville sous pression

0:00

Depuis des années, les habitants de la ville de Sassandra, chef-lieu de la région du Gbokle, font face à un quotidien perturbé par des coupures d’eau et d’électricité.

Ces interruptions, qui durent depuis quelques jours, ont des conséquences dramatiques pour la population locale.

Pénurie d’eau et coupures intempestives d’électricité 

Les robinets restent à sec, privant les foyers de la moindre goutte d’eau.
Les réserves d’eau sont épuisées, rendant la situation intenable pour de nombreux ménages. Même les bureaux de l’administration publique souffrent du manque d’eau, essentielle pour les besoins naturels.

Recours aux supermarchés et boutiques : Ceux qui le peuvent se tournent vers les supermarchés et les boutiques pour s’approvisionner en eau potable. Cependant, ces points de vente font aussi face à des pénuries en cas de forte demande.

Les coupures d’eau coïncident souvent avec celles d’électricité, causant des dégâts matériels sur les appareils électroménagers.
Les habitants, comme Dame R.A, se plaignent de cette situation insoutenable. Elle témoigne : “Chaque jour, l’eau et le courant sont coupés. Je reste tard dans la nuit pour puiser de l’eau. Depuis près de 4 ans, c’est un jeu de lumière constant.”, a laissé entendre Dame R.A

SODECI et CIE en difficulté 

La Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire (SODECI) effectue des travaux réguliers, mais sans succès.
Les agents de la SODECI pointent du doigt un matériel technique vétuste et une ressource insuffisante pour couvrir les besoins de la ville.
Du côté de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), les coupures sont justifiées par des raisons techniques.

Appel au secours 

La direction locale de la CIE a été la cible de plusieurs attaques de la part des populations en colère.
Le président du conseil régional du Gbôklê, Kébé Mahamadou, plaide pour un plan Marshall spécifique afin de résoudre ces problèmes d’eau et d’électricité dans la région.

La ville de Sassandra vit une situation de delestage qui dit pas son nom, souvent  elle est plongée dans l’obscurité, et ses habitants attendent désespérément des solutions concrètes pour retrouver un quotidien plus serein.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks