Cri de Cœur des PME Ivoiriennes : L’appel pressant pour le déblocage des Fonds Covid-19

0:00

Le Collectif des Petites et Moyennes Entreprises éligibles aux Fonds a organisé une conférence de presse le 24 novembre 2023, à l’hôtel Palm Club Abidjan-Cocody. L’objectif était clair : attirer l’attention sur les obstacles entravant le paiement des Fonds Covid-19, crucial pour la survie de nombreuses entreprises.

Depuis 2022, les entreprises éligibles aux Fonds Covid-19 rencontrent des difficultés majeures. Alors que des visites régulières ont eu lieu conformément au protocole établi, le paiement promis n’a pas suivi. Plusieurs entrepreneurs ont partagé leurs préoccupations lors de la conférence, exposant le dilemme auquel font face les PME ivoiriennes.

La Promesse de soutien financier non tenue  

Selon le protocole convenu entre les responsables des fonds et les entreprises, le paiement devrait suivre deux semaines après la visite des locaux. Malheureusement, cette promesse n’a pas été honorée depuis le premier trimestre de 2022. Les entreprises, au nombre de plus de deux cents, se trouvent ainsi dans une situation financière critique.

« Nous avons 197 entreprises éligibles qui attendent leurs chèques après avoir été visitées. Le principe est que, une fois visitée, la présidence du fonds se doit de vous apporter un dédommagement sous forme de prêt, et cela fait maintenant deux ans. »

Hermann Koffi Luc-Michel, directeur général du groupe Lumière d’Afrique et président des collectifs PME éligibles au fond Covid-19, pointe du doigt le blocage au niveau de la présidence des fonds Covid. Il souligne le besoin pressant de débloquer les fonds pour plus de 197 entreprises qui attendent leur dédommagement après avoir été visitées.

Appel désespéré au Chef de l’État, les PME, essentielles pour la vitalité économique du pays, lancent un cri de cœur à l’endroit du Chef de l’État, Alassane Ouattara. Hermann Koffi Luc-Michel appelle le président à s’investir personnellement dans cette problématique et à débloquer les fonds promis. Il rappelle que plus de 400 entreprises validées attendent leur juste dû.

« Nous avons 197 entreprises éligibles qui attendent leurs chèques après avoir été visitées. Le principe est que, une fois visitée, la présidence du fonds se doit de vous apporter un dédommagement sous forme de prêt, et cela fait maintenant deux ans. Autant de sacrifices consentis par les PME sont en train d’être étouffées. Les PME ne devraient pas être soumises à une politique contraire à celle que le président de la république a recommandée. Il a mis à contribution les PME, une politique que nous savons tous, ne devrait pas contribuer à les déstabiliser en les étouffant. Plus de 400 entreprises ont été validées et sont intégrées dans le système de Côte d’Ivoire PME. C’est ensemble que nous faisons cause commune. Voici la raison pour laquelle nous souhaitons que les choses avancent, et que ceux qui sont déjà à la banque soient dédommagés. »,a déclaré le président des collectifs Hermann KOFFI.

Les Répercussions sur l’emploi et l’économie

Des chefs d’entreprise, tels que M. Ekissi N’Gbesso Christian Hervé, directeur général des Hôtels Malthus, mettent en lumière les conséquences directes sur l’emploi. Avec plus de 100 chambres fermées depuis deux ans, les entreprises sont dans l’incapacité d’apporter un soutien financier aux employés. Cela souligne l’urgence d’une intervention gouvernementale. Appel au Nouveau Premier Ministre Robert Mambé pour un regard particulier à ce dossier. “Depuis deux ans, nos établissements ont fermé plus de 100 chambres, car nous n’avons pas reçu de soutien financier lié à la crise du Covid-19. En attendant de recevoir ces fonds, nous avons entrepris de nombreuses actions. Ce matin, nous sommes réunis ici pour exprimer notre cri du cœur et demander à l’État de Côte d’Ivoire, en particulier au président de la République, de nous aider réellement à récupérer nos fonds afin de rouvrir ces entreprises. Elles emploient de nombreuses personnes et soutiennent des familles qui se trouvent actuellement dans le désarroi”, a indiqué N’Gbesso Christian Hervé lors de cette rencontre.

En conclusion, les collectifs lancent un appel au nouveau Premier Ministre pour intervenir et résoudre ce problème pressant. Les PME, pierre angulaire du développement économique, sont confrontées à des difficultés qui ne peuvent être ignorées. C’est bien pour nous appel pressant des PME ivoiriennes pour le déblocage des fonds Covid-19, soulignant l’impact direct sur l’emploi, l’économie et la confiance des entrepreneurs envers les engagements gouvernementaux.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks