Développement économique et aide humanitaire : L’OIDEAH Lance ses activités en Côte d’Ivoire

0:00

Le samedi 28 janvier 2023 s’est tenue la cérémonie du lancement des activités de L’Organisation Internationale pour le développement économique et d’aide humanitaire (OIDEAH) à l’hôtel Seen au Plateau.

Cette cérémonie  de lancement des activités de cette organisation en Côte d’Ivoire avait un triple objectif. Il a consisté à Procéder à l’investiture de la représentante en Côte d’Ivoire, présenter les grandes structures de l’organisation et dérouler les grands axes stratégiques de ses missions avec ses partenaires.

Lutter contre la pauvreté en Côte d’Ivoire

En effet, l’Oideah est née en février 2022 en Pennsylvanie aux Etats-Unis. C’est une Ong de droit américain bâti avec la diaspora ivoirienne aux Etats-Unis partant du fait que l’Afrique ne général, la Côte d’Ivoire en particulier, souffre d’une réelle carence de développement au point que la jeunesse et les populations sont de plus en plus en proie aux désespoirs et souffrant d’une grande pauvreté dans la majorité.

“Notre objectif est d’apporter à l’effort significatif du gouvernement dans la lutte contre la grande pauvreté”.

Selon sa fondatrice, Amy Diakité Soumahoro par ailleurs présidente de l’organisation, << notre objectif est d’apporter à l’effort significatif du gouvernement dans la lutte contre la grande pauvreté, source d’immigration clandestine, pour la promotion pour la bientraitance en milieu hospitalier et social. Bref, participer concrètement à la véritable aide humanitaire, à la protection de l’environnement et au développement durable en Afrique >>.

Elle a par la suite indiqué que les axes qui seront  déclinés pour atteindre ces objectifs s’étaleront sur cinq (5) ans.  << Ces hommes et ces femmes de grandes compétences, sont déterminés à réaliser les conditions de ce grand espoir sur cinq ans allant de 2023 à 2028. Nous sommes à la tâche pour relever nos défis grâce à nos solides partenaires >> a-t-elle précisé avant d’ajouter que son organisation << est un instrument global de développement. La tâche est certes lourde mais les perspectives sont bonnes pour donner le sourire à nos jeunesses et à nos braves populations >>.

Une présidente résident déterminée

Pour piloter ses activités en Côte d’Ivoire, la structure a porté son choix sur Touré Cécile. Elle n’a pas manqué de relever qu’elle mesure la tâche qui va désormais lui incomber.

<< Nous sommes conscients de la responsabilité qui nous incombent et des défis à relever. Nous ferons tout notre possible pour ne pas vous décevoir et renforcer cette confiance. L’Oideah est conscient de donner de l’importance de donner de l’espoir à nos jeunesses et à nos populations >> a-t-elle reconnu. Elle a également promis de ne pas décevoir ceux qui l’ont mis à la tête de cette entité.

<< Ce plan se concentrera sur trois axes : la lutte contre la pauvreté, l’environnement, la protection sociale et l’aide humanitaire. Nous faisons la promesse solennellement de réaliser ces objectifs >> a-t-elle promis.

Création d’emplois

Notons que, dans le cadre de son programme d’insertion professionnelle des jeunes, l’Ong en collaboration avec ses partenaires envisage de révolutionner le secteur de la livraison par la création de 410 emplois. De même, il y a également un projet de parrainage de jeunes pour la culture de coco.

Le représentant du ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, Touré Mamadou,  Doumbia Boubakary Chief a, par ailleurs, fait remarquer que 77% de la population a moins de 35 ans. En outre, 300 à 400 mille jeunes basculent dans la vulnérabilité chaque année. C’est pourquoi, il s’est félicité de telles initiatives qui contribuent aussi à la lutte contre l’immigration clandestine.

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks