Eaux et Forêts : validation de l’audit genre au cœur d’un atelier

0:00

Le ministère des Eaux et Forêts en collaboration avec l’Institut européen des forêts (Efi) a organisé un atelier de validation de l’audit genre les 25 & 26 mars 2024, à l’Hôtel Seen d’Abidjan-Plateau.

C’était en présence de Mme Zouzou épouse Mailly Elvire Joelle directrice de cabinet, le Conservateur général des eaux et forêts représentant le ministre des Eaux et Forêts M. Laurent Tchagba.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la promotion du genre prenant en compte l’égalité des sexes, des droits et l’autonomisation des femmes en Côte d’Ivoire et particulièrement au ministère des Eaux et Forêts. Le but étant de valider avec l’ensemble des participants, le rapport provisoire de l’audit genre proposé par l’équipe d’experts.

À l’ouverture, Mme Zouzou épouse Mailly Elvire Joelle a réaffirmé l’engagement du ministère dont la mission principale est de mettre en œuvre la politique du gouvernement en matière de gestion des ressources forestières, fauniques et des ressources en eau, de prendre en compte le genre dans toute sa gouvernance. « Au-delà de l’administration des eaux et forêts, nous comptons faire la question du genre un élément clé dans toutes nos politiques, stratégies, programmes et projets sectoriels, de sorte à ce que les femmes et les hommes soient pleinement impliqués dans la gestion durable des ressources forestières, fauniques et en eau de notre pays », a-t-elle indiqué.   

Selon elle, le profil genre de la Côte d’Ivoire établie par la Banque africaine de développement (BAD) en septembre 2015, affirme que le pays est engagé dans la promotion du genre et l’autonomisation des femmes, et qu’il a enregistré des avancées remarquables dans ce domaine ces dernières années, bien qu’il reste encore des défis à relever. En effet, le taux de représentation féminine à l’Assemblée nationale n’est que de 12 %, et la participation des Ivoiriennes aux sphères décisionnelles de 20, 8 % alors que celles-ci représentent environ 49 % de la population totale. La directrice a par ailleurs, traduit sa reconnaissance à l’Union européenne et Efi pour leur accompagnement dans le processus de mise en œuvre de cet audit genre. 

Pour sa part, le Colonel Koudou Éliane a salué les efforts du ministère dans la gestion des services qui participe au développement et à la promotion du genre. 

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks