En visite à l’Agora d’Abobo, Laurent Saint-Martin (Directeur Général de Business France) réaffirme son engagement envers l’industrie sportive ivoirienne.

0:00

Présent en Côte d’Ivoire depuis le 8 novembre, Laurent Saint-Martin, Directeur Général (DG) de Business France, a visité l’Agora d’Abobo le vendredi 10 novembre 2023. À cette occasion, il a réitéré la volonté de son entreprise d’accompagner l’industrie sportive ivoirienne en général, et les Agora en particulier.

Selon lui, le projet de construction des Agora, notamment celui d’Abobo, représente un modèle de co-développement et de co-investissement. Laurent Saint-Martin a souligné que l’Agora d’Abobo est bien plus qu’un simple lieu sportif : “C’est un lieu d’ambition qui intègre les valeurs du sport pour promouvoir l’éducation, la culture et la cohésion sociale”. C’est pourquoi il a exprimé la fierté de son institution pour ce modèle de partenariat, qui permet aux entreprises françaises de participer à des projets ayant un impact significatif sur la société ivoirienne. “Les Agora sont les initiatives que notre entreprise souhaite encourager, notamment en ce qui concerne les enjeux de jeunesse, de sport et de co-développement. Ici, à l’Agora d’Abobo, nous sommes impliqués dans un projet de co-développement et de co-investissement visant à bénéficier aux populations et à utiliser le sport comme vecteur économique”, a-t-il expliqué.

Cette entreprise internationale a également manifesté, par l’intermédiaire de son DG, sa volonté d’accompagner la Côte d’Ivoire dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations. Elle a ainsi soutenu Metaluplast, en charge de la construction des abris des remplaçants du stade de Korhogo, ainsi que la construction du stade lui-même. Laurent Saint-Martin a souligné qu’en plus de cet aspect, ils prévoient d’installer des villages CAN dans différentes villes. “À Abobo, nous aurons un lieu de retransmission de tous les matchs de la CAN qui réunira tous les partis politiques afin de créer une saine émulation entre les populations. Ce sera un moment de partage, de discussion, un lieu de cohésion sociale. L’objectif est de faire du sport un outil de cohésion sociale entre les différentes couches de la société”, a-t-il informé.

Plusieurs Agoras bientôt livrés

Dans le cadre de son partenariat avec l’entreprise Win Win, chargée de la construction des Agora, la Côte d’Ivoire bénéficiera de 91 Agora sur l’ensemble du territoire national. Des financements ont été obtenus pour la construction de 11 Agora, mais actuellement, deux (2) sont opérationnelles (l’Agora d’Abobo et celle de Koumassi). Régis Charpentier, responsable de l’entreprise en charge du projet, a indiqué que celles de Yopougon et de Port-Bouët seront livrées avant la fin de l’année et accueilleront des fan zones et des villages CAN pendant la compétition. “D’autres Agora, à Guiglo, Dimbokro, Béoumi, Touba, Boundiali, Mankono, seront livrées dans le courant de l’année prochaine, et d’autres suivront en fonction des financements qui seront affectés à ce programme pour se développer ailleurs sur le territoire ivoirien”, a-t-il promis.

Quant au président de la Fédération Ivoirienne de Basket-ball (FIBB), Mahama Coulibaly, il s’est réjoui de ce partenariat ivoiro-français en matière de développement du sport ivoirien. Pour lui, c’est une opportunité pour la France et la Côte d’Ivoire de profiter de ce secteur d’activité pour développer leurs relations dans le domaine du sport.

Pour rappel, chaque année, plus de 350 entreprises françaises reçoivent un soutien opérationnel de l’équipe de Business France dans leur prospection du marché ivoirien, couvrant tous les secteurs, y compris le sport et l’organisation de grands événements sportifs

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks