Ensemble contre les Violences Basées sur le Genre/ Présentation de la feuille de route du CACI : Les 16 Jours d’activisme pour un monde sans violence

0:00

L’organisation internationale Engender Health a organisé une conférence cruciale sur les violences basées sur le genre à Abidjan Cocody, à l’hôtel Palm Club, le mercredi 6 décembre 2023.

Cette réunion a mis en lumière les défis persistants que représentent ces violences à l’échelle mondiale, transcendant les frontières culturelles et sociales.

Les violences basées sur le genre, définies par l’ONU Femmes comme des actes nuisibles dirigés contre des individus en raison de leur identité de genre, englobent diverses formes telles que la violence physique, sexuelle, psychologique, verbale et socioéconomique. Ces actes trouvent leurs racines dans des normes culturelles, des stéréotypes de genre et des déséquilibres de pouvoir profondément enracinés.

16 jours d’activisme contre la violence

Chaque année, les “16 jours d’activisme contre la violence à l’égard des femmes et des filles” émergent comme une campagne internationale essentielle, débutant le 25 novembre pour marquer la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et se terminant le 10 décembre, Journée internationale des droits de l’homme. Cette campagne est orchestrée par le Center for Women’s Global Leadership (CWGL) et soutenue par l’initiative “Tous Unis pour mettre fin à la violence contre les femmes d’ici à 2030”, dirigée par le Secrétaire Général des Nations Unies Antonio Guterres depuis 2008.

Eva Helena Arielle AMEGBOH, Coordinatrice du collectif des activistes de Côte d’Ivoire, a souligné l’importance de la conférence en présentant la feuille de route 2023-2028 du collectif, décrivant les actions prévues en partenariat avec le ministère de la femme, de la famille et de l’enfant. L’objectif était de présenter cette feuille de route aux bailleurs de fonds pour bénéficier de financements et accroître l’impact dans la communauté. « L’activité de ce matin vise a présenté notre feuille de route 2023-2028 qui comprend toutes les actions et toutes les activités qu’on prévoit en partenariat avec le ministère de la femme, de la famille et de l’enfant. », a déclaré la coordinatrice.

« L’activité de ce matin vise a présenté notre feuille de route 2023-2028 qui comprend toutes les actions et toutes les activités »

Selon Salimatou BALDE, secrétaire générale du collectif des activistes, la mobilisation de ressources est cruciale pour soutenir les 63 organisations locales et internationales qui composent le collectif. Elle souligne que les ressources sont essentielles pour réaliser les activités prioritaires du collectif dans la communauté. « Nous allons mettre l’accent sur la mobilisation de ressources. Parce que ce sont les ressources qui nous permet de réaliser nos activités, tout est prioritaire chez nous. Nous mettons un accent sur la mobilisation des ressources. », a indiqué la Salimatou Baldé.

Pour Blandine YEO, Programme associé d’EngenderHealth, a souligné le rôle de l’organisation internationale dans l’autonomisation des organisations locales en contact quotidien avec les communautés. Elle a insisté sur l’importance d’appuyer ces organisations pour qu’elles puissent répondre efficacement aux attentes des personnes concernées. «16 jours d’activistes, en accompagnant ces organisations, c’est dans l’objectif de faire avancer les questions des droits des femmes en Côte d’Ivoire. Il faut savoir que nous sommes une organisation internationale, nous ne sommes pas les premières organisations impliqué dans les vies des communautés. Pour nous c’est bien d’appuyer les organisations en contact au quotidien avec les communautés qui pourront mieux faire le travail et mieux répondre aux attentes de ces personnes.», a laissé entendre.

Une campagne lancée

EngenderHealth, active depuis deux décennies dans la lutte contre les Violences Basées sur le Genre, participe activement aux “16 jours d’activisme” avec sa vision “ENSEMBLE”. Cette initiative inter-pays couvre cinq pays d’Afrique de l’Ouest francophone (Côte d’Ivoire, Bénin, Burkina Faso, Guinée et Mali), alignant les actions sur les objectifs de la campagne mondiale et adaptant les priorités à chaque pays.

Pour amplifier la sensibilisation du public et promouvoir les actions des activistes et féministes, EngenderHealth lance la campagne ‘’#EnsembleAmplifionsNosVoix’’. Cette initiative cherche à unir les voix pour mettre fin aux violences basées sur le genre, renforçant ainsi l’engagement envers un monde où chacun, indépendamment de son genre, peut vivre libre de toute violence

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks