Fêtes de fin d’année : Alassane Ouattara fait passer le Moronou à 2023 dans la joie

0:00

Dans le souci de mieux célébrer le nouvel an, le Président Alassane Ouattara, à travers le député d’Arrah commune N’guessan Ahondjon Mathias a apporté un soutien aux populations de la région du Moronou.

Le samedi 31 décembre 2022, les organisations des femmes, les veuves des départements de M’batto, d’Arrah et de Bongouanou ont reçu des vivres de la part du chef de l’Etat.

Raffermir les liens

Après la 1ère édition de distribution de vivres réussie en décembre 2021, cette deuxième permet de raffermir les liens entre les populations et le chef de l’Etat en vue de futurs pactes. Et La deuxième édition de la distribution de vivres au peuple Morofouè a été un franc succès. Pour cause, les kits distribués sont parvenus effectivement entre les mains des bénéficiaires. En effet, 6000 familles se sont partagées 50 tonnes de riz et 300 cartons d’huile pour passer de très belles fêtes de fin d’année.

Au nom du président de la République, Alassane Ouattara, le député N’guessan Ahondjon Mathias, par ailleurs candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) à l’élection prochaine du Conseil régional a permis à ces habitants de cette région de passer des moments de convivialité, de cohésion et de partage entre frères. À en croire le député N’guessan Ahondjon, qui était entouré de la ministre Harlette Badou Kouamé épouse N’guessan et sous la supervision de l’Inspecteur général d’Etat, Théophile Ahoua N’doli, il y avait de la joie à rendre toutes ces familles heureuses au nom du président de la République. Il a toutefois souhaité que la cohésion reste consolidée.

Une preuve d’estime

« Chers parents, le président de la République vous offre 50 tonnes de riz et 300 cartons d’huile pour la région du Moronou. Nous avons commencé la distribution par le département d’Arrah, nous sommes allés à M’batto et nous terminons par la capitale de notre belle région, Bongouanou. Mais pour qu’on puisse fêter, il faut qu’il y ait la paix, la cohésion, l’entente entre nous. Le chef de l’Etat me charge de vous demander de cultiver la paix, le vivre-ensemble pour que le développement qu’il a amorcé continue et touche l’ensemble des populations », a appelé l’émissaire d’Alassane Ouattara. Avant d’ajouter que la population de la région du Moronou coûte cher au président de la République.

 « C’est le passage de 2022 à la nouvelle année 2023. En pareille circonstance, celui qui est à tes côtés démontre qu’il t’estime. De par notre présence, ce jour, nous devons retenir que le Chef de l’Etat nous aime d’une manière particulière. Profitons bien de cette position auprès de notre champion, notre chef de parti, Alassane Ouattara », a conclu Mathias N’guessan Ahondjon.

Heureuse, la région du Moronou a souhaité à travers plusieurs témoignages que ces actions se multiplient.

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks