Finale Can 2023 : Adama Bictogo « la Côte d’Ivoire est passée de l’humiliation au triomphe, nous sommes passés de l’humiliation à la fierté »

0:00

El Hadj Adama Bictogo, président de l’Assemblée nationale et maire de la commune de Yopougon, a participé à la prière du vendredi 9 février 2024 à la mosquée Al Imane de Yopougon Millionnaires.

Dans un discours empreint de spiritualité, il a exprimé sa foi musulmane et son soutien inconditionnel à l’équipe nationale de football de la Côte d’Ivoire, les Éléphants, à deux jours de la finale tant attendue de la Coupe d’Afrique des Nations.

Discours empreint de spiritualité

Dans ses paroles, El Hadj Adama Bictogo a souligné l’importance de la spiritualité dans les moments cruciaux, faisant écho à l’histoire de Mahomet et de sa découverte de l’eau dans le désert de Médine. Il a également rappelé que la Côte d’Ivoire avait traversé des épreuves pour atteindre la fierté et la dignité, symbolisées par la qualification en finale de la CAN. 

« En tant qu’êtres humains, nous devons faire ce que nous devons faire, mais la volonté de Dieu se manifeste par le cœur pur que chacun de nous doit avoir. »

« Comme vous le savez, cette Coupe d’Afrique des Nations a été marquée par la spiritualité. La Côte d’Ivoire est passée de l’humiliation au triomphe. Nous sommes passés de l’humiliation à la fierté. Je crois que ce passage par l’humiliation est analogue à ce que Mahomet lui-même a vécu lorsqu’il a traversé le désert et a découvert l’eau à Médine. Aujourd’hui, je suis venu demander aux imams, au-delà du rituel habituel du vendredi, de prier non seulement pour le président Alassane Ouattara, qui a rendu possible cette Coupe d’Afrique des Nations, qui a voulu que la Côte d’Ivoire accueille cette compétition. Mais aussi pour qu’ils prient pour que cette Coupe soit une offrande de fraternité au monde entier. », a déclaré le leader politique.

Le leader politique a appelé à la prière pour le président Alassane Ouattara, qui a soutenu la candidature de la Côte d’Ivoire pour accueillir la compétition et a œuvré pour promouvoir l’esprit de fraternité à travers le monde. Il a également exprimé sa confiance en la victoire des Éléphants, affirmant que la dignité retrouvée du peuple ivoirien serait célébrée avec un triomphe sur le terrain.

Pour El Hadj Adama Bictogo, la volonté divine se manifeste à travers les actions des hommes guidées par un cœur pur. Il a témoigné de sa conviction en la sincérité des joueurs de l’équipe nationale, affirmant qu’ils portent avec fierté les couleurs de la Côte d’Ivoire et répondent à l’appel de leur pays.

L’appel du PAN

Dans un appel à l’unité nationale, il a invité tous les Ivoiriens à se rassembler derrière les Éléphants pour la finale, promettant que la victoire serait au rendez-vous. Le dimanche, a-t-il déclaré, sera le jour où toute la Côte d’Ivoire sera unie dans un seul esprit pour soutenir son équipe vers la gloire. « En tant qu’êtres humains, nous devons faire ce que nous devons faire, mais la volonté de Dieu se manifeste par le cœur pur que chacun de nous doit avoir. Je suis convaincu que ces jeunes, malgré leurs difficultés, ne voulaient pas trahir le peuple ivoirien. Dieu les a compris, les a soutenus, et maintenant ils montrent qu’ils sont de vrais Ivoiriens, fiers de leur patrie parce que le pays les a appelés, et ils ont répondu présents. Dimanche, toute la Côte d’Ivoire sera derrière eux comme un seul homme. Nous allons gagner, la victoire sera au rendez-vous. », a-t-il exhorté le maire de la commune de Yopougon.

En ces temps de compétition sportive, El Hadj Adama Bictogo a rappelé que la force de la foi et de la solidarité peuvent être des atouts puissants, capables de guider une nation vers la victoire sur le terrain et au-delà.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks