Financement des projets : le réseau initiative annonce des prêts d’honneurs express aux profits des entrepreneurs

0:00

À l’occasion de son assemblée générale ordinaire qui s’est tenue le samedi 30 mars 2024 au sein du siège de l’agence emploi à Abobo, le président du conseil d’administration du réseau initiative Abobo, Koffi Bruno, a annoncé la mise à disposition de nouveaux prêts d’honneurs aux profits des commerçants et artisans d’Abobo, de la région de la Mé et de l’Agneby Tiassa.

Pour lui, au regard du succès de la première vague du prêt d’honneur ‘express’ qui a eu lieu au cours du mois de Novembre, il était plus nécessaire de lancer une nouvelle vague dans ce mois d’avril. Destinés aux commerçants et artisans en activités désireux d’accroître leur stock de marchandises ou effectuer, de petits investissements, les montants de ces prêts varient de 0 à 200 000 FCFA. « Vu le succès de la première vague du prêt d’honneur express qui a eu lieu au cours du mois de novembre, nous comptons lancer une nouvelle vague dans ce mois d’avril. Les montants sont de 0 à 200 000 FCFA. Ces prêts sont destinés aux commerçants et artisans en activités désireux d’accroître leur stock de marchandises ou effectuer de petits investissements », a-t-il indiqué.

Aussi précise -t-il qu’à partir de juin 2024, une cérémonie de lancement officielle de tous les projets de financements du réseau initiative d’Abobo aura lieu à partir de l’agence d’Abobo, ce lancement se poursuivra dans les tous les lieux de compétences du réseau à savoir Anyama, la région de la Mé et aussi de l’Agneby Tiassa. Sur l’Ag ordinaire, le président du conseil d’administration, a fait remarquer que cette rencontre a été l’occasion pour les membres du conseil de passer en revue les textes statutaires et à leur réforme. Ce qui a notamment abouti à l’élection d’un trésorier. Ce qui n’était pas prévu dans les textes auparavant. « Nous avons également procédé à la mise en place d’un manuel de procédure de gestion qui a été également validé par nos membres. Nous avons pu élire nos commissaires aux comptes et également apportés une réforme majeure au niveau des organes statutaires. Il y a donc désormais au niveau des statuts l’existence d’un organe qui est le comité de suivi et de recouvrement. Voici les réformes majeures qui ont été apportées au fonctionnement de notre organisation », a-t-il noté.

Au-delà de ces réformes, cette AG a été également l’occasion de faire un bilan des 4 années d’existences et de ce réseau et aussi de se projeter dans le futur avec des projets.

Kouamé YAO

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks