Football / 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergie en Côte d’Ivoire 2023 : Les Éléphants filent en quart

0:00

C’est dans une ambiance électrique et un match plein de suspense que la Côte d’Ivoire se qualifie devant les Lions de la Teranga aux tirs au but, 4 à 5. Cela après s’être neutralisés sur le score de 1 but partout au temps réglementaire et pendant les deux périodes de prolongations de 15 minutes chacune.

Le Sénégal, avec trois victoires en trois matchs de poule, termine premier de sa poule et affrontait la Côte d’Ivoire, repêchée en tant que meilleur troisième après la victoire du Maroc contre la Zambie. Dans cette confrontation des huitièmes de finale, les Lions de la Teranga partaient confiants. Cependant, pour la Côte d’Ivoire, c’était un sursaut d’orgueil afin de donner une victoire au peuple ivoirien.

Une analyse qui se justifie dès la 3e minute de jeu. Sadio Mané et ses coéquipiers pressent la défense ivoirienne. Une pression offensive qui s’avère payante. Le Sénégal ouvre le score avec Lamine Camara. Une liesse totale dans le camp sénégalais. Mais les supporters ivoiriens poussent leur équipe pour égaliser. Malgré les offensives menées par les poulains du coach Emerse Faé, la parité n’est pas atteinte avant la pause.

Au retour des vestiaires, les Ivoiriens se montrent très déterminés mais butent sur une défense solide. Le coach Emerse Faé apporte du sang neuf à son groupe dans tous les compartiments du jeu. Un changement qui porte ses fruits. Et c’est à la 86e minute que Nicola Pépé est bousculé dans la surface de réparation par le gardien Édouard Mendy. Une faute qui n’est pas sifflée par l’arbitre mais la VAR juge le contraire. Les supporters retiennent leur souffle. Mais la joie est du côté des Ivoiriens. Franck Kessié redonne le sourire aux Ivoiriens en inscrivant l’unique penalty de la rencontre. Égalité parfaite. Une joie hystérique chez les Ivoiriens et sur leur banc de touche.

Malgré la détermination des joueurs ivoiriens, le score ne change pas au tableau d’affichage. Place à la période de prolongations mais le score en reste là, avec un but partout, ce qui mène à l’épreuve fatidique des tirs au but. À cette difficile épreuve, les Ivoiriens ne tremblent pas. Ils réussissent 5 tirs contre 4. Une immense joie pour les Ivoiriens. Le champion est tombé et la Côte d’Ivoire file en quart.

Notons que la Côte rencontrera en quart de finale le vainqueur de l’opposition entre le Mali et le Burkina Faso.

Didier Fahé

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks