Football/Éliminatoires Coupe du Monde, Zone Afrique (1ère journée) :Les Éléphants noient les Pirates dans la lagune Ébrié

0:00

La Côte d’Ivoire aspire à retrouver les phases finales de la Coupe du Monde de football, après ses absences en 2018 et 2022.

C’est pourquoi elle a clairement affiché ses ambitions en débutant parfaitement cette campagne avec une écrasante victoire face à une équipe des Seychelles (9-0) totalement à la dérive, lors de la première journée le vendredi 17 novembre 2023, au stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé.

Pour ce faire, dès l’entame de cette rencontre face aux Pirates des îles Seychelles, les Éléphants de Côte d’Ivoire mettent le pied à l’étrier. C’est Sébastien Haller qui teste la solidité de la défense seychelloise en donnant le coup d’accélérateur avec une première incursion à la 2e minute, avant de revenir à la charge une minute plus tard. Il est imité par les autres attaquants. Les Éléphants sont en place et présents, l’adversaire ne voit que du feu. Le quart d’heure est infernal pour les Pirates seychellois, dont l’équipe tangue. Finalement, sur une action collective, Séko Konaté Karim, le dernière cité, est projeté dans la surface de réparation à la 20e minute et est magnifiquement transformé par Sébastien Haller (1-0). Quatre minutes plus tard, dans la dynamique de cette domination ivoirienne, Sangaré Ibrahim marque le deuxième but (2-0). Les Éléphants maintiennent toujours le pied sur le ballon et à la 36e minute, d’une balle enveloppée, Adingra Simon inscrit le troisième but (3-0). Les Éléphants qui poursuivent la domination territoriale obligent les Pirates seychellois à commettre des fautes, mais surtout à perdre le nord. Konaté Karim corse l’addition à cinq minutes de la mi-temps (4-0).

Les 45 premières minutes se déroulent sans véritable opposition. D’ailleurs, Fofana Yahya, le gardien des Éléphants, passe une soirée tranquille, car il n’est pas inquiété une seule seconde par Henriette Ryan et ses coéquipiers qui ne voient que du feu. À la reprise, Haller, qui n’a pu supporter son choc, cède sa place à Krasso Jean-Philippe. Néanmoins, les Éléphants restent concentrés sur leur sujet. Seko Fofana, qui a eu du mal à trouver sa marque, a le bon pied à l’heure de jeu en inscrivant le cinquième but (5-0). Traoré Ahmed, 13 minutes après son entrée en jeu, fait vibrer le stade en corsant l’addition, portant le score à 6-0.

Krasso Jean-Philippe s’invite à la fête en inscrivant le 7e but sur penalty à la 84e minute. Les Pirates, qui prennent l’eau de toutes parts, encaissent deux autres buts grâce à Traoré Ahmed et à Konaté Karim, portant le score final à 9-0, soit un but toutes les dix minutes, faisant vibrer le stade de la première minute à la fin du match.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks