Grande muraille verte : Alain-Richard Donwahi président de la COP15 signe un protocole d’accord avec le PNUD

0:00

Le président de la Cop15, Alain-Richard Donwahi et le Coordinateur régional du Hub sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest et du centre du Pnud, Njoka Tikum ont signé le mardi 31 janvier 2023, un mémorandum d’entente, à Abidjan.

À l’entame de ses propos, le président de la Cop15, a indiqué ce protocole d’accord vise à donner un coup d’accélérateur à l’initiative de la « Grande muraille verte » qui n’est achevée qu’à 20 %, principalement au Sénégal et en Éthiopie. « Nous devons tous œuvrer pour un démarrage effectif de ce projet majeur dans tous les pays concernés », a-t-til déclaré le président du COP15.

Signe d’un protocole d’accord avec le PNUD

M. Alain-Richard Donwahi a profité de l’occasion pour souligner les actions prioritaires de ce protocole d’accord portant sur la mise en place d’un basket fund. À savoir, la création d’un mécanisme financier pour la mise en œuvre effective de la Grande muraille verte (Gmv).

L’accentuation du plaidoyer et de la communication autour de la Grande muraille verte, le renforcement des partenariats existants et le développement de nouveaux partenariats. Notamment, avec des institutions financières régionales. Et le lancement d’études d’impact et de faisabilité ayant pour but d’informer et d’accompagner les investissements publics et privés.

« Ce protocole d’accord avec le Pnud et son Hub sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest et du centre est pour la présidence de la Cop15 une grande fierté ».

Quant à Mme Carol Flore-Smereczniak, Représentant-résident du Pnud en Côte d’Ivoire, pour sa part, elle s’est engagée à soutenir l’initiative du président de la 15e Conférence des parties (Cop15) de la Convention des nations unies sur la lutte contre la désertification et la sécheresse dans son projet de relancer celui de la Grande muraille verte.

Il faut noter qu’au terme de la signature de cet accord, le président de la Cop15, Alain-Richard Donwahi, a souligné que la convergence est donc totale entre le Pnud et la COP15, concernant les priorités stratégiques dans les domaines de collaboration pour la mise en œuvre de l’initiative de la Grande muraille verte.

« Ce protocole d’accord avec le Pnud et son Hub sous-régional pour l’Afrique de l’Ouest et du centre est pour la présidence de la Cop15 une grande fierté. Cette initiative vient compléter l’action bien engagée de l’Unccd pour l’accélérer la Grande muraille verte », a laissé entendre le président de la Cop15 au terme de la rencontre.

Qu’est-ce que la Grande Muraille ?

Longue de 8000 Km, la Grande muraille verte est une initiative panafricaine qui vise à restaurer les paysages dégradés du sahel, région autrefois verdoyante, devenue au fil du temps de plus en plus sèche et stérile. La Gmv traverse à 11 pays notamment : le Sénégal, la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Nigeria, le Tchad, le Soudan, l’Éthiopie, l’Érythrée et le Djibouti.

Par ailleurs, il faut souligner que cette grande muraille verte a été lancée en 2005 par les pays du sahel et approuvée par l’Union africaine en 2007. Ses principaux objectifs sont de restaurer 100 millions d’hectares de terre, de disposer de 250 millions de tonnes de crédits carbone et de créer 10 millions d’emplois dans les zones rurales.

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks