Guerre israélo-palestinienne : un chiite ivoirien dénonce un acharnement de l’Etat hébreu sur la Palestine

0:00

À travers une contribution, un musulman de la communauté chiite en Côte d’Ivoire, qui a souhaité garder  l’anonymat, s’est offusqué des tueries que subit la Palestine de la part d’Israël depuis l’attaque du Hamas, début octobre 2024. Ci-dessous, l’intégralité de sa déclaration sous anonymat.

Vers où se dirige l’humanité ? De mémoire d’homme, jamais les humains n’ont été aussi témoins de leur propre destruction, massacres aveugles d’enfants, de femmes et d’hommes. Les êtres humains sont éliminés à un rythme vertigineux et  l’on a  le sentiment que cela n’émeut personne. Le conflit qui oppose Israël au Hamas  s’est mué aujourd’hui à un  acharnement contre le peuple palestinien car en définitive ceux qui payent présentement le lourd tribut de cette guerre sont des personnes vulnérables (enfants, femmes, personnes âgées).

Israël a donc décidé d’infliger une punition collective au peuple palestinien et ce, en réponse  aux attaques  du Hamas du 07 octobre 2023 menées contre les villes israélienne. Si cette attaque condamnable a entrainé plus de 1000 victimes parmi les civils et militaires israéliens, cela ne doit justifier aucunement cette réponse disproportionnée de l’Etat Hébreu qui se traduit par des tueries en masse d’enfants, des largages de bombes sur des hôpitaux, des attaques de convois humanitaires, le meurtre d’humanitaires, la destruction d’habitats, le déplacement forcé de population.

Une offensive disproportionnée

Cette offensive disproportionnée de l’Etat Hébreu interroge. Quel est l’objectif d’une telle offensive ? Est-ce une extermination en marche  du peuple palestinien tout entier ? Est-ce la mise en exécution d’un projet d’exode massif du peuple palestinien ? Est-ce la marche continue de la colonisation des territoires palestiniens ? Ces questions en appellent  d’autres.
Où sont passées les grandes puissances porte-flambeaux et  chantres des Droits de l’Homme ? (France, Etats-Unis, Grande Bretagne, Allemagne etc.) Pourquoi toutes  ces grandes puissances demeurent-elles passives, amorphes devant ces massacres horribles qui rappellent ceux des guerres mondiales ?

Mais  à quand la fin de ce conflit ?

N’est-il pas grand temps de mettre un terme à ce conflit  en contraignant les deux parties à un cessez le feu définitif ? Le Conseil de Sécurité de l’ONU ne doit-il pas imposé une solution à deux Etats pour le retour d’une paix définitive ?

Journée dédiée à la cause palestinienne

Les religions célestes nous recommandent d’ordonner le bien et d’interdire le mal, nier ces obligations est un acte d’incroyance. Dans le Coran, il est écrit « Vous formez la meilleure communauté suscitée pour les hommes. Vous ordonnez ce qui est convenable et vous interdisez ce qui est blâmable. » Sourate 3 verset 110. Certains penseurs et guides du XXe siècle, sensibles à ces paroles divines ont décidé de se tenir auprès des peuples opprimés en leur apportant leur soutien moral, financier et social. D’où  l’instauration en 1979 par l’Ayatollah Khomeini, fondateur de la République Islamique d’Iran, d’une journée dédiée à la cause palestinienne baptisée la journée mondiale d’Al Quds. Cet événement qui se tient le dernier vendredi du mois béni de Ramadan a pour objectif de dénoncer l’injustice dont le peuple palestinien est victime,  d’exprimer de la compassion, d’apporter  la solidarité au peuple palestinien en réclamant la fin de l’occupation israélienne dans les territoires palestiniens, en prêchant le droit des palestiniens à vivre dans la dignité, dans la liberté avec comme objectif final la création un Etat palestinien.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks