Jeunesse, Épargne et Investissement : Ouverture de la 6e Édition du Salon de l’Épargne à Abidjan

0:00

La 6e édition du Salon de l’Épargne, de l’Investissement et du Patrimoine a récemment ouvert ses portes au Palais des congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire de Cocody. Cet événement, qui se déroulera du 9 au 10 novembre 2023, a été une opportunité pour les jeunes de renforcer leurs connaissances sur l’épargne, l’investissement et le financement, des aspects cruciaux de l’éducation financière en Côte d’Ivoire.

Les Conseils du Ministre Mamadou Touré

Les activités du salon ont mis l’accent sur le triptyque épargne, investissement et financement. Cette approche vise à inculquer à la jeunesse ivoirienne l’importance de la culture de l’épargne en tant que nouveau mode de vie. Le thème de cette édition, “De la jeunesse à la sagesse : maîtriser les finances à chaque étape de la vie”, souligne l’importance d’acquérir des compétences financières dès le plus jeune âge.

« Epargner ne nécessite pas d’attendre d’atteindre un certain niveau financier et a conseillé de commencer dès les premières activités génératrices de revenus »

Lors de l’ouverture, le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du Service Civique, Mamadou Touré, a encouragé les jeunes à s’approprier le salon. Il a souligné qu’épargner ne nécessite pas d’attendre d’atteindre un certain niveau financier et a conseillé de commencer dès les premières activités génératrices de revenus.

Les innovations du SEIP

Le ministre a également pris l’engagement d’impliquer davantage l’État ivoirien dans l’organisation des prochaines éditions du salon. Des partenariats avec des institutions financières, tels qu’Ecobank, ont été soulignés comme des moyens essentiels pour promouvoir l’éducation financière et encourager la jeunesse à bien s’organiser financièrement.

La Vision de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) : Dr Edoh Kossi S. Amenounvé, Directeur Général de la BRVM, a souligné l’importance de l’éducation financière dans le contexte du développement économique. Il a insisté sur le rôle du salon en tant que vitrine pour sensibiliser la jeunesse sur l’organisation financière à long terme, créatrice de richesse et d’emploi.

Laeticia N’Cho Traoré, Dg du groupe Addict, et commissaire générale du Seip, a, quant à elle, dévoilé les grandes articulations de l’événement, non sans se féliciter de son succès en l’espace de quelques années. En plus des panels qui se dérouleront différentes thématiques, elle a cité des innovations. A savoir les Talks, les Keynotes, les Masterclass, l’Apero cash, el Ceo Talk, le Young Ceo Talk, l’espace expo, la Webtv…

Défis et Solutions

Cependant, des défis subsistent, tels que le faible taux d’épargne dans la sous-région ouest-africaine. Des discussions ont mis en lumière la nécessité de changer la perception de l’épargne comme une contrainte plutôt qu’une nécessité. Les intervenants ont également plaidé pour une diversification des plateformes d’investissement et de placement.

Il faut souligner que la 6e édition du Salon de l’Épargne à Abidjan a été un succès, offrant aux jeunes une plateforme d’apprentissage, d’échanges et de solutions pour les aider à maîtriser les finances à chaque étape de leur vie.

Par ailleurs, les partenariats entre le gouvernement, les institutions financières et le secteur privé sont cruciaux pour instaurer une culture de l’épargne en Côte d’Ivoire et favoriser le développement économique à long terme

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks