JNEC-CI /5e édition : La Côte d’Ivoire s’apprête à briller avec les journées nationales des exportateurs de Cajou

0:00

La première puissance mondiale dans la production de noix de cajou se prépare à accueillir un événement incontournable pour l’industrie anacarde.

La Côte d’Ivoire, joyau mondial de la production de noix de cajou, s’apprête à prendre le devant de la scène avec la cinquième édition des Journées Nationales des Exportateurs de Cajou (JNEC-CI). Organisé par l’Association des exportateurs de Cajou de Côte d’Ivoire (AEC-CI), cet événement de prestige se tiendra du 14 au 16 février 2024 au prestigieux Radisson Blu Hôtel à Abidjan.

Une tribune internationale pour la filière Anacarde

Durabilité en Vedette, la Clef de la Compétitivité et de la Croissance Économique Ivoirienne . Sous le thème inspirant “Durabilité de la filière Anacarde, gage de compétitivité et de croissance de l’économie ivoirienne”, les JNEC-CI 2024 promettent d’être une arène dynamique pour les acteurs clés de l’industrie anacarde. La conférence de lancement, qui a eu lieu le 29 novembre 2023 à l’Hôtel Sofitel d’Abidjan, Cocody, a d’ores et déjà jeté les bases de cet événement majeur.

L’AEC-CI, fièrement établie en 2014, rassemble plus de 130 exportateurs représentant plus de 90% des exportations ivoiriennes. Sa mission : défendre les intérêts de ses membres, promouvoir la qualité de la noix de cajou brute ivoirienne, et contribuer au développement durable de la filière anacarde.

« Au-delà des actions sociales que nous posons, nous allons essayer d’avoir un contrat type pour sécuriser nos membres. »

La conférence inaugurale des JNEC-CI s’annonce comme un moment phare, offrant une plongée approfondie dans les enjeux de durabilité. Avec la participation attendue de 2000 personnes venant de 30 pays, incluant une cinquantaine d’experts, chercheurs et chefs d’entreprises de la chaîne mondiale du cajou, l’événement sera soutenu par 25 partenaires techniques et financiers.

Le conseiller spécial Franck Kouassi Anderson, au nom du directeur général du conseil Anacarde Coton, a souligné l’importance de l’événement en tant que catalyseur du développement de la filière.

Innovation et Solidarité des JNEC-CI 2024

Un point culminant de cette édition sera la tombola, offrant la chance de remporter un véhicule neuf de dernière génération. N’Guettia Alex, président de l’Association des Exportateurs de Cajou de Côte d’Ivoire et commissaire général des JNEC-CI, a souligné les axes innovants de cette édition, dont l’introduction d’un contrat type visant à sécuriser les membres.
« Cette année, nous avons introduit une tombola. Au-delà des actions sociales que nous posons, nous allons essayer d’avoir un contrat type pour sécuriser nos membres. Pour cette édition, nous voulons ramener la confiance afin que les acteurs sur le terrain puissent vivre décemment de leurs produits. » Enfin, il a laissé entendre que la filière emploie 15 000 personnes directement, avec une production de plus d’un million de tonnes d’acajou.” Dans son explication, il a souligné que pendant longtemps, les producteurs ont été mis à l’écart par la compréhension des exportateurs.

Pour le président interprofessionnel de la filière Anacarde Coton de Côte d’Ivoire, Beth Soro, a également exprimé son soutien, soulignant l’importance de la transformation pour valoriser les produits et assurant le rôle d’appui de son organisation. Qualité, Responsabilité Sociale, et Croissance Économique. “Aujourd’hui, la politique de la Côte d’Ivoire est axée sur la transformation. Nous avons besoin de la transformer afin de valoriser nos produits. En tant que OIA, nous ne faisons que soutenir et assister cette organisation par tous les moyens, pour qu’elle puisse réussir l’organisation de ces journées, et surtout permettre que les produits qui seront présentés reçoivent un avis favorable auprès des partenaires venant de l’extérieur”, a indiqué M. Beth SORO.

Au cœur des préoccupations : la qualité, avec une vérification rigoureuse respectant les normes avant l’exportation. L’AEC-CI, consciente de son rôle moteur, soutient financièrement le secteur pour garantir des standards élevés. Les actions bénéfiques incluent la construction d’écoles et le soutien financier pour lutter contre la fuite des noix de cajou.

Les JNEC-CI 2024 représentent une étape cruciale pour discuter des défis actuels, des opportunités futures et de la durabilité de la filière anacarde en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, cet événement reflète la vision de faire de la noix de cajou un levier essentiel de croissance économique, tout en veillant à la préservation des intérêts des acteurs de la filière et au bien-être des communautés locales. Les JNEC-CI 2024 sont un rendez-vous à ne pas manquer pour ceux qui aspirent à un avenir florissant et durable pour l’industrie anacarde en Côte d’Ivoire.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks