Journée Mondiale de lutte contre le diabète/La Côte d’Ivoire engagée : Des Solutions préventives à la pointe de l’innovation dévoilée

0:00

La Côte d’Ivoire, engagée dans la lutte contre le diabète, a récemment dévoilé des mesures préventives innovantes visant à atténuer l’impact dévastateur de cette maladie sur la vie des patients.

Ces initiatives ont été annoncées lors de la 26e édition nationale de la Journée mondiale de lutte contre le diabète, organisée le 14 novembre 2023, à l’Institut national de la santé publique (INSP). Placée sous le thème « Accès aux soins du diabète »

Selon l’enquête PREVADIA de 2017, le nombre de cas diabétiques est estimé à plus de 6,2%, avec une tendance à la hausse, exposant ainsi un grand nombre de personnes aux risques de maladies cardiovasculaires, d’insuffisances cardiaques et rénales, ainsi que d’infarctus cardiovasculaires.

Les Mesures Préventives en Lumière

Le discours du Directeur de Cabinet Adjoint du ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Soro Gona Kountélé, a mis en avant des mesures cruciales. En tête de celles-ci figurent la surveillance du poids et les conseils diététiques, soulignant ainsi l’importance d’une approche proactive dans la gestion du diabète.

En complément, des examens cliniques réguliers, une gestion des facteurs de risque, la connaissance approfondie des médicaments prescrits, de l’insuline et de l’hypoglycémie sont également préconisées pour prévenir la progression de la maladie.

« Le nombre de cas diabétiques est estimé à plus de 6,2%, avec une tendance à la hausse, exposant ainsi un grand nombre de personnes aux risques de maladies cardiovasculaires, d’insuffisances cardiaques et rénales »

Soro Gona Kountélé a affirmé que le gouvernement continuera de subventionner certains traitements médicamenteux pour les maladies chroniques, démontrant ainsi un engagement fort envers la santé de la population. Il a souligné l’importance de valoriser les droits et devoirs du personnel de la santé et de garantir un accès à des soins de qualité à des prix abordables.

Coopération avec l’Industrie et Appel à la Collaboration Internationale

Fatim Tal, directrice pays de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a encouragé la collaboration avec les organisations commerciales, en particulier celles de l’industrie alimentaire, pour labéliser les produits. Cette initiative vise à aider les consommateurs à prendre des décisions éclairées concernant leur alimentation.

Défis Soulevés par les ONG

Pr Abodo Jacko, au nom des ONG, a soulevé des défis cruciaux, tels que le coût de l’insuline, du matériel d’auto-surveillance, des bilans de complications, des soins des pieds et des consultations diététiques. Il a également abordé l’absence de référence pour l’hospitalisation des formes compliquées du diabète.

En conclusion, la 26e édition nationale de la Journée mondiale du diabète a réaffirmé que le diabète demeure un défi majeur de santé publique en Côte d’Ivoire. Les mesures préventives annoncées, centrées sur la surveillance du poids et les conseils diététiques, représentent un pas significatif vers une meilleure gestion de cette maladie chronique.

Cependant, des défis subsistent, soulignant l’importance d’une collaboration continue entre le gouvernement, les organisations de santé et les acteurs industriels pour garantir un accès équitable à des soins de qualité.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks