La Côte d’Ivoire à la COP28/Engagée pour un avenir vert et durable : Une délégation du Sénat aux côtés du vice-Président de la République à Dubaï

0:00

 La 28ème Conférence des États Parties des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP28) bat son plein à Dubaï, aux Émirats Arabes Unis, du 30 novembre au 12 décembre 2023. La Côte d’Ivoire, représentée par une délégation conduite par le vice-Président de la République, Son Excellence Monsieur Tiemoko Meyliet KONÉ, s’investit activement dans cet événement international crucial.

Au sein de cette délégation, la Présidente du Sénat, Madame Kandia CAMARA, accompagnée du vice-Président du Sénat chargé du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire, Monsieur N’DOHI Yapi Raymond, a participé à diverses activités depuis son arrivée à Dubaï le mercredi 29 novembre 2023.

Sommet sur l’industrialisation verte de l’Afrique

Le point d’orgue de leur engagement a été la participation au sommet sur l’industrialisation Verte de l’Afrique. Cet événement vise à accélérer le développement des industries et des entreprises vertes en Afrique, promouvant ainsi l’atténuation et l’adaptation au changement climatique tout en stimulant la croissance économique verte sur le continent.

« Il est crucial que nous soyons informés sur le contenu de ce programme pour pouvoir expliquer cela aux populations et les amener à s’approprier ces mesures »

Afin d’accroître la visibilité de la Côte d’Ivoire à la COP28, la délégation ivoirienne a organisé un atelier le dimanche 03 décembre 2023, présentant fièrement l’Abidjan Legacy Program. Ce programme ambitieux de restauration des terres à grande échelle vise à soutenir la durabilité environnementale des produits de base tout en protégeant et restaurant les terres et les forêts. Il favorise également les moyens de subsistance des agriculteurs et améliore la résilience des communautés face au changement climatique.

L’appel de la présidente du Sénat Mme Kandia CAMARA

Lors de cet atelier, Madame Kandia CAMARA a souligné l’importance d’impliquer activement les populations dans la lutte contre le changement climatique. Elle a appelé à la vulgarisation de l’Abidjan Legacy Program et a exprimé le souhait que les responsables de ces initiatives présentent leurs projets au Sénat et à l’Assemblée nationale, garantissant ainsi une compréhension approfondie au niveau local.

« En tant que parlementaires, nous représentons les collectivités territoriales. Il est crucial que nous soyons informés sur le contenu de ce programme pour pouvoir expliquer cela aux populations et les amener à s’approprier ces mesures, garantissant ainsi une vie meilleure et un avenir plus durable pour leurs descendants », a déclaré la Présidente du Sénat.

En rappelant l’obligation des parlementaires de prévenir les effets néfastes du changement climatique sur les droits humains, Madame Kandia CAMARA a souligné l’importance de garantir aux populations les plus vulnérables des recours efficaces et des moyens d’adaptation pour une vie conforme à la dignité humaine.

La Côte d’Ivoire, à travers sa délégation déterminée et engagée, envoie un message fort à la communauté internationale : l’heure est venue d’unir nos forces pour un avenir plus serein, en réponse aux défis urgents du changement climatique.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks