La politique en faveur de la jeunesse en Côte d’Ivoire devrait inspirer l’Afrique de l’Ouest (UNICEF)

0:00

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a félicité le gouvernement pour la politique déployée la jeunesse en Côte d’Ivoire, qui devrait impacter l’Afrique de l’Ouest.

Cette reconnaissance a été formulée lors de la cérémonie de clôture de la formation au service civique et à la citoyenneté de 300 jeunes stagiaires volontaires, mardi 19 décembre 2023, au Centre de Service Civique de Bimbresso, dans la commune de Songon (District d’Abidjan).

Le représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire, Basse Jean François s’est « réjoui de cette initiative de l’année de la jeunesse, qui permet au gouvernement d’intensifier ses actions en faveur de la jeunesse, des femmes et des enfants ».

M. Basse a salué « le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion sociale et du Service civique, Mamadou Touré, pour avoir su être le fer de lance d’une politique à l’endroit de la jeunesse, une politique proactive, probante et tangible. Cette politique fera certainement tâche d’huile dans la région de l’Afrique de l’Ouest ».

Il a exprimé ces félicitations lors de la cérémonie de clôture de la formation de 150 jeunes filles du Centre de Service Civique de Bouaké 1 et de 150 jeunes garçons du CSC de Bimbresso.

Ces jeunes, auparavant en situation de vulnérabilité en raison de la consommation de drogue et d’alcool pour la plupart, ont suivi un programme de resocialisation et de formation qualifiante d’une durée de trois mois en internat, dans les CSC de Bouaké 1 et de Bimbresso.

À présent, ils entameront un stage de six mois auprès de maîtres-artisans ou d’entreprises dans leurs régions d’origine, avant de s’insérer dans la vie professionnelle, conformément à la promesse du ministre Mamadou Touré.

Les stagiaires volontaires proviennent de diverses localités telles que Jacqueville, Abidjan, Sikensi, Abengourou, Bongouanou, Grand Bassam, Niakaramadougou, Satama-sokoro, Bouaké, Katiola, Yamoussoukro, Bouaflé, Guiglo, Duékoué, San Pedro, Taabo et Tengrela.

Le programme de resocialisation et de formation qualifiante a été mis en œuvre par le ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Sociale et du Service Civique, à travers l’Office du service civique national (OSCN), avec le soutien de l’UNICEF pour les filles, dans le cadre du projet “Girl Power”. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme Jeunesse du Gouvernement (PJGOUV) 2023-2025.

Reconnaissant l’efficacité du service civique, le ministre a souligné que le programme “Girl Power” a atteint un taux d’insertion de 100% pour les filles des centres de service civique. Cependant, il a identifié le suivi post-formation comme un défi majeur et a plaidé en faveur du renforcement du dispositif existant pour suivre ces jeunes pendant une année après leur encadrement par l’OSCN.

« En cette année 2023, décrétée année de la jeunesse, les effectifs des stagiaires formés par l’OSCN ont été substantiellement renforcés. Au total, 1452 jeunes auront été formés cette année dans les différents centres. Par ailleurs, le gouvernement a entrepris la construction de 14 centres de service civique, chacun pouvant accueillir mille pensionnaires par an », a conclu le ministre Mamadou Touré.

Aimé Opoué

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks