Libération des 46 soldats ivoiriens : une Ong salue le dénouement de cette affaire

0:00

Dans une déclaration signée de son président Komenan Maurille, l’Ong Action pour la paix et le développement (APD) s’est réjoui de ce dénouement.

Soulagé de la fin de cette affaire des 46 soldats ivoiriens détenus au Mali, le président de l’Ong  s’est réjoui du dénouement a travers une déclaration. Il a également félicité la méthode diplomatique qui a été employé dans le règlement de cette crise ivoiro-malienne qui a conduit à la libération par grâce présidentielle des soldats ivoiriens.

<< L’Ong Agir pour la paix et le développement (APD) félicite les chefs d’État ivoirien, Alassane Ouattara et malien, Assimi Goïta, qui ont fait preuve de dépassement en vue du dénouement pacifique de la crise qui couvait entre leurs deux nations. Elle salue également le triomphe de la diplomatie conduite par la médiation togolaise avec en appui tous les acteurs issus  des organisations internationales, sous régionales et des pays concernés >> a-t-il déclaré.

S’unir contre le terrorisme

Komenan Maurille a saisi cette opportunité pour inviter les gouvernants africains à s’unir davantage pour faire face au terrorisme dans la région. Mais également, à promouvoir le dialogue dans le règlement de conflits internes. 

L’APD appelle les gouvernants africains à s’accorder avec diligence sur le principe d’unité d’action afin de lutter efficacement contre le terrorisme auquel sont sérieusement confrontés le Mali et de nombreux États du continent

<< L’APD encourage les dirigeants africains à privilégier le dialogue et la modération dans le règlement des conflits, en ayant notamment recours aux mécanismes et valeurs socio- culturels et religieux endogènes. L’APD appelle les gouvernants africains à s’accorder avec diligence sur le principe d’unité d’action afin de lutter efficacement contre le terrorisme auquel sont sérieusement confrontés le Mali et de nombreux États du continent, dont les habitants aspirent à une existence quotidienne paisible >> a-t-il interpellé.

Toutefois, il a laissé entendre que son organisation << manifeste avec une foi profonde sa solidarité envers les familles des 49 soldats ivoiriens graciés et à l’égard de tous les Maliens et Africains aux prises avec la menace terroriste>>.

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks