L’Organisation Internationale de l’Artisanat (OIA) : Une nouvelle ère pour l’Artisanat en Côte d’Ivoire et au-delà

0:00

 Dans un élan de créativité et d’engagement envers l’artisanat, l’Organisation Internationale de l’Artisanat (OIA) a célébré son lancement officiel le 30 novembre 2023. La cérémonie a réuni des personnalités influentes, des représentants gouvernementaux, et des artisans passionnés.

Cet événement marque le début d’une nouvelle ère pour le secteur artisanal en Côte d’Ivoire, sous la houlette de son dynamique fondateur.

Un voyage personnel dans l’Artisanat

La fondatrice de l’OIA, émue par son propre parcours dans le monde féerique de la décoration florale depuis le lycée, a partagé son évolution personnelle. Elle a découvert le véritable visage de l’artisanat en 2020 en explorant la diversité des talents, allant au-delà des stéréotypes préconçus.

Le 12 juin 2022, l’OIA a vu le jour, une ONG apolitique et à but non lucratif dédiée à la promotion de l’artisanat. Avec des membres observateurs de l’OMPI depuis juillet 2023, elle s’engage à jouer un rôle essentiel dans les échanges internationaux de savoir-faire et de compétences entre artisans du monde entier.

Les Objectifs et Missions de l’OIA & Réalisations et Projets Futurs

L’OIA, composée de près de 300 artisans et regroupant quatre grandes associations, s’engage dans des activités diverses telles que la production, la formation, la promotion des œuvres, et la commercialisation. Des projets ambitieux, tels que la création de structures de formation et l’organisation de salons internationaux, sont déjà en cours.

« Nous lançons donc un appel à tous les partenaires techniques et financiers, les décideurs, les entreprises à nous rejoindre »

Des initiatives préalables, y compris la journée festive des artisans de Blockoss et le marché ivoirien de l’artisanat, ont déjà laissé une empreinte significative. Pour 2024, l’organisation prévoit des formations d’initiation, le lancement d’un marché international de l’artisanat à Yamoussoukro, et un recensement par corps de métier.

La fondatrice de l’OIA a appelé tous les partenaires, qu’ils soient techniques, financiers, décideurs ou entreprises, à se joindre à l’organisation pour développer un réseau d’opportunités en faveur des artisans. La structure s’engage à accompagner les artistes d’art et les artisans pour contribuer au développement rapide du secteur. « Nous lançons donc un appel à tous les partenaires techniques et financiers, les décideurs, les entreprises à nous rejoindre pour développer un large réseau d’opportunités au profit des artisans », a indiqué la directrice exécutive.

Au nom du directeur général de la promotion des Pme et de l’artisanat, Coulibaly Souleymane, conseiller technique, a salué cette initiative qui cadre avec la vision du ministère.
Pour lui, le secteur génère des revenus non seulement pour les artisans, leurs familles mais aussi pour tous ceux qui sont impliqués dans des activités connexes : la collecte, le transport et la vente de produits artisanaux. « C’est-à-dire qu’un secteur bien organisé et compétitif est pourvoyeur sûr d’emplois et générateur de richesse », s’est-il félicité.

Par ailleurs, L’Organisation Internationale de l’Artisanat ouvre une nouvelle voie prometteuse pour l’artisanat en Côte d’Ivoire. Avec des objectifs ambitieux et un engagement envers le développement du secteur, l’OIA promet de catalyser une transformation positive, offrant de nouvelles perspectives aux artisans et à leurs créations uniques.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks