Mamadou Touré s’engage à faciliter l’emploi pour 300 jeunes stagiaires à la fin de leur formation en valeurs sociales et civiques

0:00

Le ministre de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion sociale et du Service civique, Mamadou Touré a pris l’engagement de favoriser l’insertion professionnelle de 300 jeunes stagiaires volontaires à l’issue de leur formation à la discipline, au service civique et à la citoyenneté.

Cet engagement a été pris le mardi 19 décembre 2023, au Centre de Service Civique de Bimbresso, situé dans la commune de Songon (district d’Abidjan), lors de la cérémonie marquant la fin de la formation au service civique de 150 jeunes filles du Centre de Service Civique de Bouaké 1 et de 150 jeunes garçons du CSC de Bimbresso.

” Je sais que la préoccupation de de tous est de pouvoir intégrer le tissu économique. Votre préoccupation, une fois que vous avez acquis la discipline et appris un métier, est de trouver un emploi. Au nom du Président de la République, je m’engage à trouver du travail pour chacun d’entre vous. Nous veillerons à ce que chacun réalise ses rêves professionnelles”, a déclaré le ministre Mamadou Touré, suscitant la joie parmi les jeunes volontaires, leurs parents, amis et encadrants.

Ces jeunes, qui étaient en situation de vulnérabilité en raison de la consommation de drogue et d’alcool pour certains, ont bénéficié d’un programme de resocialisation et de formation qualifiante en internat au CSC de Bouaké 1 et de Bimbresso. Durant trois mois, ces pensionnaires ont suivi des formations en discipline civique et citoyenne, secourisme, alphabétisation, compétences de vie quotidienne, ainsi que dans des métiers de leur choix tels que la mécanique, la maçonnerie, la sécurité, l’esthétique-coiffure, la couture et la cuisine-pâtisserie.

Le ministre Mamadou Touré a souligné que ce programme vise à renforcer les capacités de ces jeunes pour faciliter leur insertion socioprofessionnelle, faisant d’eux des agents de changement capables d’impact positif dans leurs communautés d’origine.

Ces stagiaires volontaires proviennent de différentes localités telles que Jacqueville, Abidjan, Sikensi, Abengourou, Bongouanou, Grand Bassam, Niakaramadougou, Satama-sokoro, Bouaké, Katiola, Yamoussoukro, Bouaflé, Guiglo, Duékoué, San Pedro, Taabo, et Tengrela.

Après la formation dans les centres, une phase de stage de six mois sera mise en place pour ces jeunes auprès de maîtres-artisans ou d’entreprises dans leurs régions d’origine. Cette étape sera coordonnée en collaboration avec l’Agence Emploi Jeunes.

Ce programme a été réalisé par le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion sociale et du Service civique, à travers l’Office du service civique national (OSCN), avec le soutien du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) pour les filles, dans le cadre du projet “Girl Power”.

“En cette année 2023, déclarée année de la jeunesse, les effectifs des stagiaires formés par l’OSCN ont été substantiellement renforcés. Au total, 1452 jeunes auront été formés cette année dans les différents centres. Par ailleurs, le gouvernement a entrepris la construction de 14 centres de service civique, chacun pouvant accueillir mille pensionnaires par an”, a conclu le ministre Mamadou Touré.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks