Ong Adorade et l’Ex-première dame Simone Gbagbo égaient les enfants malades du cancer. Le plaidoyer des parents.

0:00

L’Ong Adorade, en collaboration avec des partenaires, notamment l’ex-première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, présidente du Mouvement Génération Capable (MGC), a répandu la joie parmi les enfants de l’unité d’oncologie pédiatrique du Centre Hospitalier Universel (CHU) de Treichville.

Un arbre de Noël a été organisé en faveur de ces enfants, au cours duquel des jouets, des vivres, des non-vivres et des médicaments ont été distribués à 200 enfants venus de partout, ainsi qu’au personnel médical.

La présidente de l’Ong Adorade, Laure Isabelle Koffi, a exprimé sa satisfaction : “Aujourd’hui, nous sommes heureux de célébrer avec tous les donateurs qui nous accompagnent tout au long de l’année, ainsi qu’avec tous nos enfants, la fête de Noël. C’est notre fête de Noël nationale, une occasion qui rassemble tous nos donateurs et les enfants. Cela permet à ceux qui ont l’habitude de donner de l’argent, des vivres, des non-vivres et des médicaments tout au long de l’année d’être au contact des enfants qu’ils aident.”

Elle a également invité les bonnes volontés à se joindre à eux pour éradiquer cette maladie de la Côte d’Ivoire : “L’unité est orpheline. Ici, on a besoin de tout. Rejoignez-nous dans cette lutte contre le cancer infantile qui est une réalité en Côte d’Ivoire. C’est ensemble que nous sommes plus forts. Le gouvernement ne peut pas tout faire, et l’élan doit partir de chacun de nous. Si chacun y met du sien, nous pourrons remédier à ce fléau et éliminer le cancer des enfants de notre pays”, a-t-elle souhaité, précisant que le centre ne dispose que de 14 lits d’hospitalisation pour 1 400 nouveaux cas de cancer pédiatrique enregistrés chaque année.

Cette action a été saluée par le personnel médical. Le Professeur Casanelli D’Istria a déclaré : “Vous êtes venues illuminer le CHU de Treichville de votre présence. Vous apportez une bouffée d’oxygène, c’est un super cadeau en cette fin d’année.”

Félicitant l’Ong Adorade pour cette initiative, Simone Gbagbo a invité chacun à suivre cet élan de solidarité pour venir en aide aux plus vulnérables. “Il est nécessaire que nous nous aidions en Côte d’Ivoire, car l’État ne pourra pas tout faire”, a-t-elle exhorté. Elle a également exprimé le vœu d’une meilleure prise en charge et d’un enregistrement de plus de cas précoces en 2024.

Touré Fatima, parent d’un enfant malade, a plaidé pour une prise en charge et la construction d’un centre d’accueil, car le CHU actuel est très petit. “Nous sommes en rupture de médicaments pour la chimio de nos enfants, et les anticancéreux sont très chers. Certains enfants rechutent après la chimio en raison du manque de médicaments. Le cancer n’est pas une maladie incurable, mais les produits coûtent très cher”, a-t-elle souligné.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks