Operations extérieures : le Général DOUMBIA en visite opérationnelle auprès des Casques Blancs ivoiriens de Guinée Bissau

0:00

En marge de la réunion du Comité des Chefs d’Etat-Major de la CEDEAO sur la lutte contre le terrorisme et les changements non-constitutionnels de régimes à laquelle il prenait part, le Chef d’Etat-Major Général des Armées a rencontré les casques blancs ivoiriens de Guinée Bissau. Objectif : S’enquérir des conditions de déploiement et galvaniser les troupes.

Ils sont au nombre de 50, majoritairement des spécialistes de la santé. Ils sont déployés en terre Bissau-Guinéenne depuis le 18 mai dernier et ont pour missions essentielles, d’assurer le soutien médical des soldats issus des quatre pays constituant la Mission d’Appui à la Stabilisation de la Guinée-Bissau (MASGB) ainsi que l’assistance médicale aux populations.

Général DOUMBIA en visite opérationnelle auprès des Casques Blancs

Dans leur cantonnement de l’aile Ouest de l’Hôpital Militaire de Bissau, ils ont dit toute leur détermination à exécuter cette mission conformément aux consignes reçues avant leur départ. En neuf mois de présence, le contingent médical ivoirien a su se faire un nom : une patientèle constituée de 87 % de civils qui viennent aussi bien pour des actes médicaux élémentaires que pour des prises en charge plus poussées.

L’hôpital Militaire déployé par la Côte d’Ivoire est de niveau 2, soit le plateau technique d’un Centre Hospitalier Régional avec des services de chirurgie, de radiologie et de laboratoire. Il est armé par trois médecins généralistes, sept spécialistes et vingt infirmiers. Vingt autres personnels ont en charge l’administration et la sécurité. Devant la barrière linguistique qui pourrait constituer une difficulté en matière médicale où la communication est importante, ces casques blancs ne manquent pas d’imagination.

C’est à ces soldats du premier contingent ivoirien en Guinée-Bissau que le Général de Corps d’Armée Lassina Doumbia a dit sa fierté pour leur professionnalisme et esprit de discipline dans cet environnement multinational. Il a rappelé l’importance du soutien médical en opération extérieure ainsi que ses exigences. Il les a ensuite félicités pour l’expertise de la médecine militaire ivoirienne qu’ils portent ainsi à l’international.

Outre ses missions de soutien médical, le contingent de casques blancs ivoiriens déployé en Guinée-Bissau délivre des formations, organise des sensibilisations et assiste les services de santé nationaux ; affirmant un peu plus, le retour de la Côte d’Ivoire sur la scène internationale.

La Mission d’Appui à la Stabilisation de la Guinée-Bissau est déployée depuis mars 2022. Son chef d’Etat-Major est un officier supérieur ivoirien.

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks