Présidentielle 2025 : un mouvement de jeunesse invite à des élections apaisées

0:00

Le Mouvement Citoyen pour la Recherche de la justice et de la paix ( MCRJP) veut participer à l’effort de paix en Côte d’Ivoire et l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse tenue le samedi 8 juin 2024 à Cocody quartier Palmeraie.

Travailler pour une présidentielle apaisée

Enseignant, conseiller en stratégie et communication politique, Ouattara Songuifolo Brahima par ailleurs président du Mcrjp a un objectif et un programme clairs en ce qui concerne l’élection présidentielle de 2025. Une chose est certaine, pour lui et ses camarades, il n’est pas question d’instrumentaliser la jeunesse à des fins néfastes mais plutôt utiliser cette jeunesse pour passer un message de paix . << Etant donné que nous sommes les jeunes qui venons de partout en Côte d’Ivoire, nous pourrons parler à nos papas, nos mamans dans la langue qu’ils comprennent. On va donc parler à leur coeur >>, a-t-il déclaré d’emblée.

L’adresse que souhaitent faire Ouattara Songuifolo Brahima est sans ambiguïté. << L’essentiel du message qu’on veut leur faire passer est d’installer définitivement la paix en Côte d’Ivoire, de faire également que les élections puissent se passer de manière paisible. Quand on fini les élections, qu’on parte à la maison ou qu’on parte travailler tout simplement. Que l’élection ne soit pas quelque chose qui apporte la guerre. En Côte d’Ivoire, on a trop subi >>, a-t-il laissé entendre avant de faire savoir que cette transmission d’un message de paix se fera avec le concours des autorités.

Une invitation de la jeunesse

Ainsi, Ouattara Sanguifolo Brahima a lancé un appel à l’attention de toute la jeunesse ivoirienne afin qu’ensemble, ils mènent cette lutte. << Nous avons besoin de tous les jeunes de Côte d’Ivoire, du Nord au sud, de l’Est à l’Ouest parce qu’ensemble nous sommes plus fort. On doit mener cette lutte pour la paix parce qu’on a qu’un seul pays, parce qu’on a que la Côte d’Ivoire >>, a-t-il invité. Une invitation qui a été appuyée par le  Secrétaire à l’information Dosso Fofin.

La Secrétaire générale   Annique Sahin épouse Yao a, pour sa part, sollicité la participation de la gente féminine à leur cause.

Ana KOUADIO

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks