Protection du couvert forestier : Laurent Tchagba met en service la BSSI de Noé

0:00

Dans le cadre de sa politique de protection du couvert forestier, le ministère des Eaux et Forêts, dirigé par Laurent Tchagba, a mis en place une Brigade Spéciale de Surveillance et d’Intervention (BSSI) avec une base avancée à Noé, dans la région du Sud Comoé.

Cette brigade a été opérationnelle depuis le samedi 20 janvier 2024, en présence de plusieurs autorités. “Il s’agit d’un détachement de quarante (40) agents qui seront stationnés et facilement déployables dans toute la région. Leur rôle consistera à lutter contre le sciage illégal et la pollution des fleuves Bia et Tanoé.

Ce qu’il faut retenir ici, c’est la volonté affirmée du Ministère des Eaux et Forêts de lutter contre le sciage illégal et la pollution des ressources en eau dans cette zone. Cela cadre bien avec sa mission de restauration de la forêt, de préservation de la faune et de protection des ressources en eau sur l’ensemble du territoire national”, a expliqué Laurent Tchagba.

Selon lui, l’ouverture de cette base avancée à Noé vise à assurer la présence efficace et rapide de tous les services déconcentrés du Ministère des Eaux et Forêts dans la région. “Le maillage parfait du territoire national facilitera la tâche de nos agents sur le terrain. La question de la forêt, de la faune, des ressources en eau et de la lutte contre les feux de brousse constitue une préoccupation majeure pour les autorités de l’État de Côte d’Ivoire, en particulier le Président de la République Alassane Ouattara”, a souligné Tchagba Laurent, qui a évoqué les objectifs fixés par son département ministériel d’ici 2023.

“Le Ministère des Eaux et Forêts, conscient des enjeux futurs, se donne les moyens d’atteindre ses objectifs d’ici 2030 en se dotant d’équipements et en construisant ou réhabilitant les infrastructures pour renforcer la capacité d’action de ses agents, en lien avec leurs conditions de travail. De plus, je suis convaincu que les agents des Eaux et Forêts basés ici seront, aux côtés de leurs frères d’armes de la Gendarmerie Nationale, de la Police Nationale et de la Douane, une force de réaction contre le grand banditisme”, a-t-il conclu.

Représentant le ministre-gouverneur Pascal Kouakou Abinan, Elloh Vosso, vice-gouverneur, a salué l’initiative du ministre Laurent Tchagba. Selon lui, cette initiative vise à lutter contre la criminalité forestière, faunique et hydrique. “Les résultats du dernier inventaire forestier et faunique national indiquent une couverture forestière de 2,97 millions d’hectares en 2021, ce qui équivaut à 9,2% de couverture forestière, contre plus de 20% dans les années 1960.

Nous comprenons donc que la restauration et la préservation de la forêt sont devenues une priorité absolue pour tous.

Le Ministre-Gouverneur Pascal Kouakou Abinan, que j’ai l’honneur et le privilège de représenter, vous assure de son engagement à sensibiliser les populations contre les fléaux que constituent le sciage illégal du bois, les destructions des forêts, les feux de brousse ainsi que la pollution des eaux”, a-t-il déclaré. Avant d’inviter les populations à une parfaite collaboration avec la BSSI. “Populations de Noé, chers parents, votre responsabilité est grande dans le maintien de l’écosystème de votre localité. La décision du Ministère des Eaux et Forêts de créer la brigade de surveillance qui sera mise en service tout à l’heure serait inopérante sans votre adhésion. Je vous engage donc à soutenir cette brigade en lui fournissant toutes les informations dont elle pourrait avoir besoin pour accomplir efficacement sa mission. Elle sera là pour vous, elle sera là pour votre communauté. Je sais pouvoir compter sur vous”, a-t-il exhorté.

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks