Révolution de la Gouvernance : Mise en place d’une cartographie des risques pour un Service Public Optimal

0:00

Dans le cadre du Projet d’Amélioration de la Gouvernance pour la Délivrance des Services de base aux citoyens (PAGDS), une initiative audacieuse.

L’Inspection générale d’État (IGE) s’engage dans une mission cruciale pour renforcer la gouvernance au sein des administrations publiques. Le lundi 4 décembre 2023, cinq ministères ont pris part à un séminaire-atelier de formation professionnelle des acteurs, sous le thème “Méthodologie et outils d’élaboration de la cartographie des risques, du plan de mitigation et du plan d’audit interne” à Abidjan, Cocody, à l’hôtel le Verseau.

En mettant en place une cartographie des risques et un plan d’audit basé sur ces derniers, cinq ministères clés sont appelés à révolutionner leur approche pour garantir la délivrance efficace des services de base aux citoyens.

Renforcement de la Gouvernance

Dans son Programme de Travail et du Budget Annuel (PTBA) 2021, le PAGDS a inscrit une activité novatrice visant à transformer la gestion des risques au sein des ministères. L’IGE, en charge de cette mission, a sélectionné cinq ministères stratégiques pour l’implémentation d’une approche basée sur les risques, à savoir le Ministère des Eaux et Forêts, le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, le Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Énergie, ainsi que le Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité.

« L’atelier s’inscrit dans cette lancée initiée depuis 2011, répondant aux attentes de l’UEMOA et des autorités »

L’objectif global de cet atelier de formation est de mettre à disposition des ministères une cartographie des risques, des plans de mitigation et des plans d’audit basés sur les risques. De manière spécifique, il vise à élaborer une cartographie des risques, des plans de mitigation et des plans d’audit dans les cinq ministères, tout en formant les acteurs de contrôle pour l’appropriation de la méthodologie et des outils.

Douada BERTE, Inspecteur d’État en Chef et chef du département d’Étude de la programmation des statistiques à l’inspection générale d’État (IGE), a souligné que l’IGE a pour mission, selon son décret, d’apporter un appui méthodologique aux institutions de contrôle de l’ordre administratif, conformément aux directives de l’UEMOA, qui instituent une formalisation de gestion et de contrôle selon les normes internationales. Il a ajouté que depuis 2011, l’IGE a initié des démarches visant à élaborer la cartographie des risques dans plusieurs ministères, avec pour objectif de doter tous les ministères de cette cartographie. « L’atelier s’inscrit dans cette lancée initiée depuis 2011, répondant aux attentes de l’UEMOA et des autorités en fournissant aux acteurs de contrôle des outils efficaces pour mener des missions à forte valeur ajoutée. »,a-t-il dit . Avant de déclaré ouverte l’atelier au nom de l’Inspecteur General d’Etat.

Souleymane SERE, expert-comptable et consultant international, a souligné les aspects permettant aux acteurs de maîtriser l’identification, l’évaluation et la mise sous contrôle des risques associés à leurs objectifs de gestion. Il a précisé que la gestion des risques s’aligne sur les objectifs pour permettre d’atteindre ces derniers de la manière la plus pertinente en évaluant les risques associés, répondant ainsi aux exigences de la bonne gouvernance, de l’UEMOA et des budgets programmes. La formation, d’une durée de deux semaines, sera suivie de deux mois d’appui sur le terrain pour identifier et évaluer les risques dans les ministères. Il a également mentionné les risques majeurs, tels que les risques programmatiques, les risques dans l’exécution et les risques dans le reporting, qui peuvent ne pas être sincères, etc.

Formation des acteurs clés

La réussite de cette initiative repose sur une formation approfondie de 150 acteurs de contrôle, comprenant des inspecteurs techniques, des directeurs centraux, des sous-directeurs et des chefs de service. Cette formation couvrira les concepts essentiels de contrôle interne et de gestion des risques dans le secteur public, ainsi que les modalités pratiques d’élaboration de la cartographie et du plan d’audit basé sur l’analyse des risques.

Par ailleurs, en créant une cartographie des risques, ces ministères jettent les bases d’une approche proactive, assurant ainsi la délivrance optimale des services essentiels aux citoyens. La formation des acteurs de contrôle s’annonce comme la clé maîtresse de cette transformation, soulignant l’importance de l’expertise et de la collaboration dans la gestion des risques

Journaliste

fr_FRFrench
Enable Notifications OK No thanks